Dernières publications

La Commission spéciale chargée de l’élaboration du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale a été largement représentée au cours de la conférence des présidents tenue jeudi 28 février 2019, dans l’hémicycle du Palais du peuple.

Conduite par sa Vice-présidente Géneviève Inagosi, MM. Jacques Djoli et Jean-Pierre Lihau, respectivement Rapporteur et Rapporteur Adjoint, ladite commission a expliqué les grandes lignes de ses délibérations et les innovations contenues dans le projet qu’elle a produit durant les travaux qui ont duré 8 jours.

Après ces discussions, la conférence des présidents, chapeautée par le Président du Bureau provisoire de la Chambre Basse du parlement, Pierre Maloka Makonji, a fait savoir que ce projet de loi sous examen, va être débattu en début de cette semaine, dans la salle de congrès du Palais du peuple. Il convient de noter que 26 doyens d’âges des élus nationaux venant de 26 provinces avaient pris part à cette réunion hebdomadaire. Cela étant, conviés à ladite conférence, les membres du bureau de la commission spéciale chargée d’élaborer le Règlement intérieur, ont bel et bien défendu les articulations de leurs travaux qui feront l’objet du débat en plénière, en vue de son adoption finale de ce cadre réglementaire, tout au long de cette 3ème législature de la 3ème République.

Parmi les innovations apportées par ce projet, la création d’une commission permanente des droits de l’homme est reprise dans le nouveau Règlement intérieur de l’Assemblée nationale. D’emblée, il sied de souligner que ce document est la 3ème et avant dernière étape de la tâche donnée au bureau provisoire. Après son adoption, il doit être envoyé à la Cour constitutionnelle pour avis de conformité, cela avant l’organisation de l’élection du bureau définitif, ce qui serait certainement l’acte final de la vie du bureau provisoire de Pierre Maloka Makonji.

Merdi Bosengele

Les plus lus