Colors: Purple Color

Président de la Nouvelle Génération pour l’Emergence du Congo (NOGEC) et membre de la conférence des présidents du front commun pour le Congo (FCC), Me Constant Mutamba Tungunga dénonce avec véhémence les différentes déclarations des protagonistes de la coalition FCC-CACH qui se sont adonnés depuis un certain temps dans des querelles qui ne concourent ni à la bonne marche de la coalition et moins encore à celle du pays.

‘‘Les Forces Politiques Alliées de l’UDPS condamnent avec véhémence les actes de vandalisme et d’incivisme commis par les militants du PPRD, en brûlant l’effigie du Chef de l’Etat, symbole de l’unité nationale tel que prescrit à l’article 69 de la Constitution en vue de préserver l’unité et la tranquillité publique.

L’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) parti cher à Etienne Tshisekedi, d’heureuse mémoire, après 37 ans de lutte pour l’instauration d’un Etat de droit en RD. Congo, a pris le pouvoir lors de la présidentielle du 30 décembre 2018. Mais, jusque-là, l’Udps ne donne pas l’air d’un parti au pouvoir.

Dans son message rendu public le dimanche 10 novembre dernier concernant les différentes destructions, par certains militants, des effigies de Félix Tshisekedi et Joseph Kabila, Serge Kadima, président de la ligue des jeunes du PPRD, a condamné d’une part ces actes et, d’autre part, les réactions de certains hiérarques politiques qui, selon celui-ci, s’amuserait à jeter de l’huile au feu, au lieu de prôner la paix.

Après avoir fait long feu dans les structures des jeunes dont les mouvements citoyens ayant concouru à l’avènement de l’alternance 2019 en RD. Congo, Honoré Mvula a, samedi 9 novembre, au complexe YMCA à Kasa-Vubu, lancé officiellement son parti politique « Force des Patriotes». Contrairement aux autres partis politiques où des ‘’vieux loups’’ seulement profitent lors de partage du pouvoir, Honoré Mvula a indiqué, devant la presse, que cette nouvelle formation politique ainsi mis sur les fonts baptismaux devant un parterre de personnes, constitue essentiellement un cadre pour les jeunes d’exprimer, en toute liberté et quiétude, leurs ambitions politiques. Question de favoriser véritablement le renouvellement de la classe politique. Membre à part entière de Cap pour le Changement, Force des patriotes a dûment l’objectif de soutenir et d’accompagner la vision du Président Félix Tshisekedi.
Combattant de l’alternance, le président de Force des patriotes a commencé par rendre hommages à leurs compagnons de lutte tombés sur le champ de bataille, dont Rossy Mukendi et Luc Nkulula. C’est en même temps dans cette ligne qu’il a fait savoir que la création de FP découle d’un constat amer sur la considération des jeunes au sein de différents partis politiques où ils n’occupent que des places des militants, sans pour autant bénéficier des postes de choix.
«La majorité des jeunes souffrent dans différents partis politiques. Il est difficile ou impossible de voir ces jeunes-là occuper des postes dans la hiérarchie. Au contraire, ce sont les jeunes qui sont utilisés pour lutter contre telle ou telle autre personnalité. Mais, au moment du partage du pouvoir, les jeunes ne se retrouvent pas », a-t-il soutenu. D’où, les a-t-il appelés à venir adhérer massivement à ce nouveau parti politique pro-jeunesse, afin de mener ensemble ce combat pour l’accession des jeunes dans les affaires, à travers des postes clés dans la Res publica. «Nous invitons la jeunesse congolaise de se joindre à nous pour qu’ensemble nous puissions bien travailler. Ils doivent savoir que nous sommes les premiers acteurs de ce changement et de l’alternance. Raison pour laquelle, nous les invitons de venir, pour préparer ensemble les élections de 2023. Parce que nous devons aussi voir la majorité des jeunes devenir députés, ministres… et c’est ça même notre lutte», a déclaré Honoré Mvula.
A la même occasion, il a lancé un message fort aux membres des mouvements de pressions ainsi que formations politiques de soutenir, tous azimuts, le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi, pour l’émergence de la République démocratique du Congo. «Le Président Félix Tshisekedi travaille avec tout le monde. Nous ne devons aucunement l’ignorer, que vous soyez du FCC, CACH ou LAMUKA, nous n’avons qu’une seule autorité morale et c’est Félix Antoine Tshisekedi. Ainsi, soutenons le nouvel homme à la tête du grand Congo pour qu’il arrive au bout de ses actions », a-t-il étayé.
Le parti politique Force des patriotes prévoit, en cette fin d’année, la tenue d’une journée porte ouverte qui va consacrer l’inauguration de son siège ainsi que l’installation des différents animateurs.

CL & Jimmy Sita

Au cours d’une conférence de presse organisée le jeudi dernier, au siège national de l’Union pour la démocratie et le progrès social (Udps), Jacquemain Shabani, président en exercice de la Commission Electorale Permanente (CEP/Udps), a répondu aux propos d’Emmanuel Ramazani Shadary qui, annonçant la rentrée politique du Sénateur à vie Joseph Kabila, a aussi affirmé que le PPRD entend remporter les scrutins de 2023.

De la gratuité de l’enseignement de base à l’épineuse question de l’insécurité dans la partie Est de la RD Congo, en passant par le solde des militaires, Moïse Katumbi Chapwe, Président de la plateforme politique «Ensemble pour le Changement» et l’un des fondateurs de ‘’Lamuka’’, n’a rien laissé en marge de son meeting populaire qui a eu lieu samedi 26 octobre dernier à Goma, dans la province du Nord-Kivu.

Kinshasa-Bopeto est aujourd’hui le combat de tous les Kinois et Kinoises, peu importe les couleurs politiques. La Dynamique des Femmes Action Fatshi, DYNAFAF en sigle, consciente de la nécessité de rendre la ville salubre, a rejoint le Gouvernorat de la province de Kinshasa, en s’engageant corps et âme dans la lutte contre l’insalubrité.

Considérés par certains comme des impulsifs et par d’autres comme des ‘’pur-sang’’ épris d’une véritable démocratie, la base de l’UDPS sera, à partir de ce jour, honorée à sa juste valeur, compte tenu de ses différents sacrifices dans le combat pour l’intérêt de cette formation politique et pourquoi pas de la nation toute entière.

Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout