C’est un événement inédit qui a eu lieu hier à la permanence de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social. En effet, nommés dans la matinée du lundi 26 août par Ordonnance du Président de la République, les Ministres issus de l’UDPS ont été présentés officiellement au cours d’une grande matinée politique présidée par le président a.i de ce parti, le Député national Jean-Marc Kabund-A-Kabund.

Le nouvel argentier national fait partie de ceux dont nombreux ont acquiescé, sans hésitation, la nomination au sein du gouvernement Ilunga, dévoilé le lundi 26 août dernier. Farci, en effet, d’une longue expérience professionnelle et d’un sérieux légendaire dans la gestion des recettes, José Sele Yalaghuli est aujourd’hui le nouveau ministre des Finances de la République Démocratique du Congo.

Les membres du gouvernement Sylvestre Ilunga Ilunkamba sont désormais connus. Au ministère de l’Environnement, parmi les trois noms proposés par la plateforme Front Commun pour le Congo, le Président Félix Tshisekedi a jeté son dévolu sur l’élu du Sud-Kivu, l’Honorable Claude Nyamugabo Bazibuhe pour occuper le poste de Ministre de l’Environnement.

Au regard de sa grande joie, après avoir appris sa nomination au poste de Ministre d’Etat en charge de l’Urbanisme et Habitat au sein du Gouvernement Ilunga Ilunkamba, Pius Muabilu Mbayu Mukala ne s’est pas empêché de descendre au Groupe l’Avenir, son entreprise des médias créée depuis plus de 20 ans et qui, véritablement, a concouru, d’une large manière, à booster son aura et son image au sein de l’agora politique congolaise.

*Suite à la validation des pouvoirs aux fins d’entériner les mandats de 15 premiers suppléants des Députés ayant opté pour des mandats incompatibles, et ceux de 31 nouveaux Députés proclamés par la Cour constitutionnelle, aujourd’hui, mieux qu’hier, la Chambre basse du parlement affiche complet. Fini les contentieux électoraux.

Les 66 membres de l’actuel Gouvernement ainsi que leur chef de file, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, doivent être au service de la nation congolaise. Tel est l’appel qu’a lancé, le mercredi 28 août 2019, au cours d’une interview avec votre journal, Fiyou Ndondoboni, président du parti Ordre pour des actions nouvelles et garantes d’équité (ORANGE).