«Non au dédoublement du regroupement politique AFDC-A de Modeste Bahati Lukwebo». Cette assertion résume mieux la réunion qui a eu lieu hier au siège du CNSA, entre Joseph Olenghankoy Mukundji, Président du Conseil National de Suivi de l’Accord et du Processus Electoral (CNSA) et le Professeur Modeste Bahati Lukwebo, Autorité morale du regroupement politique AFDC-A.

*De retour à Kinshasa au terme d’une tournée partielle qui les a conduits successivement à Beni et puis, au Kwilu, dans le cadre des festivités de fin d’année 2019, deux membres du présidium de la coalition Lamuka, en l’occurrence, Adolphe Muzito et Martin Fayulu, s’activent dans les préparatifs de la grande «Marche de deuil et d’indignation» prévue pour le 17 janvier prochain, jour du martyr du Héros national, Patrice Emery Lumumba.

La 16ème réunion du Conseil des Ministres s’est tenue le vendredi 27 décembre 2019 dans la province du Kongo Central où se déroulaient les travaux du Séminaire gouvernemental. Présidé par le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, ce dernier Conseil de l’année 2019 a décidé, entre autres, de la réouverture du Consulat Général de la Belgique à Lubumbashi, dans le Haut-Katanga. Ceci est la concrétisation de l’option prise à ce sujet par le Président de la République au cours de la 9ème réunion du Conseil des Ministres du 8 novembre 2019.

La République Démocratique du Congo avait décidé, au soir des turbulences qu’ont connues ses relations avec la Belgique, de la fermeture du bureau Schengen en RDC, de même que celle du Consulat belge à Lubumbashi.
Aussi, les Autorités congolaises avaient décidé de la fermeture du Consulat de la République Démocratique du Congo à Anvers (Belgique). Après examen du dossier, samedi dernier, le Conseil des Ministres a marqué formellement son accord à la demande exprimée par la Belgique de voir les Autorités congolaises procéder à la réouverture de leur Consulat à Lubumbashi.
A cet effet, le Chef de l’Etat a chargé la Ministre d’Etat aux Affaires Etrangères d’en examiner les modalités.

La Pros.

COMPTE RENDU DE LA 16ème REUNION DU CONSEIL DES MINISTRES DU 27 DECEMBRE 2019
La localité de Zongo dans la Province du Kongo Central a abrité la 16ème réunion du Conseil des Ministres qui s’est tenue le 27 décembre 2019, sous la Présidence de Son Excellence Monsieur Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, Président la République, Chef de l’Etat.
A l’ordre du jour figuraient les points suivants :
I. Communication du Président de la République, Chef de l’Etat
II. Examen et adoption des dossiers
I.1. De la Communication de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat
Dans sa communication à l’ouverture de la 16ème réunion du Conseil des Ministres, le Président de la République a recommandé aux Membres du Gouvernement de se concentrer sur les travaux du Séminaire gouvernemental qu’il venait d’ouvrir quelques heures auparavant.
Le Chef de l’Etat a fait part de sa volonté d’atteindre l’objectif poursuivi, à savoir, celui de bâtir une vision partagée autour de la réalisation des missions assignées au Gouvernement pour répondre aux attentes de la population.
Le Président de la République a invité les Membres du Gouvernement à œuvrer dans la solidarité et la collégialité de l’équipe gouvernementale afin d’accomplir avec efficacité les missions qui lui reviennent en tant qu’organe d’exécution de la politique de la Nation.
Il a souhaité voir chaque Membre du Gouvernement, femme et homme, se concentrer sur l’action et non se laisser distraire par l’effervescence politique ambiante.
Profitant de cette dernière réunion du Conseil des Ministres de l’année 2019, le Président de la République a souhaité les meilleurs vœux pour 2020 à tous les Membres du Gouvernement ainsi qu’à leurs familles respectives. Il a, par la même occasion, annoncé la suspension des réunions du Conseil des Ministres jusqu’au 09 janvier 2020, pour permettre à tout le monde de se retrouver en famille durant les fêtes de fin d’année.
Prenant la parole à cette occasion, le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, a présenté, aux noms de tous les Membres du Gouvernement, les vœux les meilleurs au Président de la République et à toute sa famille, tout en le rassurant de la disponibilité du Gouvernement à l’accompagner tout au long de l’année 2020 décrétée « Année de l’Action ».
II. Examen et adoption des dossiers
II.1. Vice-Premier Ministre, Ministre du Plan
1. Validation du Plan National Stratégique du Développement Economique et Social 2019-2023 (PNSD)
Madame le Vice-Premier Ministre en charge du Plan a exposé aux Membres du Gouvernement le contenu du Document relatif au Plan National Stratégique du Développement Economique et Social (PNSD) pour la période allant de 2019-2023 en vue de sa validation.
Ce plan qui représente la tranche quinquennale, est le fruit de plusieurs concertations et contributions des Ministères sectoriels, et prépare les différentes étapes ou trajectoires à franchir par la
République Démocratique du Congo en vue de son accession au stade de Pays développé.
La trajectoire à parcourir comprend donc essentiellement trois séquences, à savoir : l’atteinte du statut de « Pays à revenu Intermédiaire », de « Pays émergents » ensuite, et enfin, de « Pays Développé ».
Pour ce faire, il a fallu procéder à une approche d’identification et d’évaluation des besoins, de mise en place des programmes et des mesures nécessaires, et d’en assurer le suivi.
Ce plan a pris en compte les projets commencés en 2019 ainsi que le « Programme de cents (100) jours » initié par le Président de la République, de même que les différents projets contenus dans le Programme gouvernemental défendu par le Premier Ministre devant l’Assemblée Nationale.
Après débats et délibérations, le Conseil des Ministres a adopté ce dossier.
II.2. Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères
1. Réouverture du Consulat Général de la Belgique à Lubumbashi
Il s’agit du dossier relatif à la concrétisation par le Conseil des Ministres de l’option prise à ce sujet par le Président de la République au Cours de la 9ème réunion du Conseil des Ministres du 08 novembre 2019 concernant la réouverture du Consulat Général de la Belgique à Lubumbashi.
Il vous souviendra qu’au soir des turbulences qu’ont connues les relations entre la Belgique et la République Démocratique du Congo, notre Pays avait décidé de la fermeture du bureau Schengen en République Démocratique du Congo, de même que celle du Consulat belge à Lubumbashi.
Dans la foulée, les Autorités congolaises avaient également décidé de la fermeture du Consulat de la République Démocratique du Congo à Anvers (Belgique).
Après examen du dossier, le Conseil des Ministres a marqué formellement son accord à la demande exprimée par la Belgique de voir les Autorités congolaises procéder à la réouverture de leur Consulat à Lubumbashi.
Par ailleurs, afin de bien manifester la disposition de la République Démocratique du Congo à entretenir des bonnes relations diplomatiques avec la Belgique, le Chef de l’Etat a chargé Madame le Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères, d’examiner les modalités de réouverture de notre Consulat à Anvers (Belgique).
Commencée à 15h15, la réunion s’est terminée à 16h35.
Fait à Zongo, le 28 décembre 2019.
Je vous remercie.
David Jolino DIWAMPOVESA-MAKELELE MA-MU ZINGI,
Ministre d’Etat, Ministre de la Communication et Médias,
Porte-Parole du Gouvernement

*A l’instar de vieilles démocraties, les acteurs politiques majeurs ont coutume de présenter leurs messages de vœux à l’aube d’une nouvelle année. Pour 2020 qui s’ouvre, le Premier vice-président du Sénat et personnalité indépendante, Samy Badibanga, de même que l’un des leaders de la plateforme politique Lamuka, Martin Fayulu, n’ont pas dérogé à la règle.

Intox, mal entendu, fausses allégations. Les Communautés de l’Espace Katangais sortent du silence et dénoncent ‘’un acharnement’’ contre la personne de Albert Yuma, un des fils du Katanga cité dans une affaire de 200 millions d’Euros qui seraient disparus à la Gécamines où il est Président du Conseil d’Administration.

*"Journalistes, Artistes comédiens et humoristes, avant de partager le repas de Noël et aussi pour le Nouvel An 2020 à venir, je vous souhaite avec tous les compatriotes congolais où qu'ils se trouvent, mes Meilleurs Vœux d'amour pour l'année 2020 qui est déjà en route et qui va arriver incessamment''.

Bientôt un ouf de soulagement en faveur des compatriotes sinistrés de dernières pluies diluviennes à Kinshasa. C'est ce qui ressort de la réunion interministérielle présidée, mardi 24 décembre 2019, par le Ministre de l’Urbanisme et Habitat, Pius Muabilu Mbayu. C'était dans son cabinet de travail, situé à l'immeuble de la territoriale, en présence des Experts des ministères concernés. En un mot comme en mille, aux prises avec la presse, le Ministre d’Etat a rassuré que le gouvernement de la République, via leur team 4, le Gouverneur de Kinshasa y compris, est en train de travailler d’arrache-pied pour octroyer un logement décent et/ou humain, à ces compatriotes sinistrés.

C’est ainsi que les ministres de l’Industrie, Aménagement du territoire, Affaires foncières ainsi qu’Urbanisme et habitat ont instruit leurs Experts à se hâter quant aux différents détails, pour permettre la relocalisation de ces compatriotes, à qui un site est d'ores et déjà réservé dans la commune de Maluku. ‘’Les Experts sont là en train de travailler, de manière pratique, afin que la descente se fasse très vite, pour pouvoir délimiter le site et nous proposer des aménagements qu'il faut‘’, a rassuré Pius Muabilu.

Dans sa plaidoirie, insiste-t-il, il est important que l’on relocalise le plus vite ces compatriotes sinistrés de dernières pluies diluviennes à Kinshasa, mais aussi et surtout il convient de leur offrir les conditions de vie acceptables en tant qu’humains, à charge du gouvernement de la République.

Il faut souligner que cette équipe de 4 membres du gouvernement Ilunkamba, élargie au gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, est décidée à travailler pour limiter toutes formes de dégâts, dans les secteurs de l’urbanisme, habitat, aménagement du territoire, affaires foncières, industrie. L’opinion nationale est ainsi appelée à respecter strictement les lois de la République, dans ces secteurs respectifs, afin de s’aider et éventuellement aider l’Etat congolais à ne plus enregistrer des morts issues des pluies diluviennes.

Ce rendez-vous est consécutif au dernier Conseil des ministres où le gouvernement avait adopté le plan du Ministre d'Etat en charge de l'urbanisme et habitat, en vue de la relocalisation des victimes de dernières pluies diluviennes à Kinshasa. Y ont pris part le Ministre de l’Industrie, Julien Paluku, celui de l’Aménagement du territoire, AGE AJE Matembo, des Affaires foncières, Sakombi Molendo, et le Ministre d’État ayant en charge l’Urbanisme et Habitat, Pius Muabilu Mbayu Mukala.

La Pros.

 

*Une année, jour pour jour, après la tenue des élections en République Démocratique du Congo, Martin Fayulu s’est exprimé sur tous les enjeux du pays. Se considérant jusqu’à ce jour comme le «président de la République élu», la tête d’affiche de le Coalition Lamuka a lancé plusieurs messages à l’endroit du peuple congolais dans la soirée du lundi 30 décembre 2019, depuis son Quartier Général à Faden House.