Dernières publications

La première visite officielle du Chef de l’Etat congolais, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, dans la capitale belge n’est pas une simple promenade de santé, mais plutôt une pérégrination de travail visant à raffermir les relations entre les deux pays qui étaient à couteaux-tirés depuis quelques années, pendant le règne de Joseph Kabila.

A travers deux communiqués de presse rendus public les samedi 14 et lundi 16 septembre, le cabinet du Ministères des Postes, Télécommunications, Nouvelles Technologies de l’information et de la Communication (PTNTIC) met les points sur les ‘’i’’ et les barres sur les ‘’t’’ concernant, d’une part, une prétendue perception des pots-de-vin par Adolphe Kalonda, conseiller juridique du Ministre Augustin Kibassa et, d’autre part, la polémique autour de la gestion et la répartition de la rétrocession des primes.

Après la tenue du premier Conseil des ministres, le weekend dernier, sous la direction du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, l’heure a sonné afin que chaque ministre mette en œuvre, d’une part, de différentes recommandations assorties lors de ce rendez-vous et d’autre part, le programme gouvernemental, conformément à leurs secteurs respectifs.

*Mais, à qui imputer la responsabilité ? Alors que les avis sont partagés, les réseaux sociaux, eux, en font leurs choux gras. Tantôt, ils attribuent certains propos malveillants à Jean-Baudouin Mayo, l’actuel VPM au Budget, contre le gouvernement sortant. Tantôt, dans une espèce d’affirmations gratuites, ils y mêlent, malencontreusement, le nom de Pierre Kangudia.

Hier, lundi 16 septembre 2019, Jean-Lucien Bussa Tongba, Ministre en charge du Commerce Extérieur, a présidé une réunion d’évaluation avec les opérateurs économiques sur les mesures d’interdiction relatives à l’importation des sucres bruts, ciments gris, barres de fer et boissons gazeuses.