‘’Je peux vous rassurer que la République Démocratique du Congo répondra présente au rendez-vous du donner et du recevoir, en ce qui concerne la paix et le développement durable dans le monde‘’, a déclaré Félix Tshisekedi à Emmanuel Macron, lors de son adresse à l’occasion du Forum pour la paix et la sécurité à Paris, en France.

Du 6 au 8 novembre 2019, les acteurs de la société civile membres des Confessions religieuses, les ONG de défense des droits humains, de développement, les mouvements citoyens ainsi que les organisations de droits spécifiques des femmes de la RD Congo, se sont réunis à Kinshasa, dans la salle Arche de la clinique Ngaliema, dans le cadre d’un forum citoyen sur la Gouvernance démocratique.

*Du berger à la bergère, le Front commun pour le Congo (FCC), a, illico presto, dans sa déclaration rendue public la nuit du mardi 12 novembre, condamné les propos, qu’il qualifie d’outranciers, provocateurs, irresponsables, diffamatoires et injurieux, émis contre son autorité morale Joseph Kabila Kabange, par Jean-Marc Kabund, président ad intérim de l’Udps, lors de la ‘’journée spéciale de la base’’ de ce parti présidentiel qui a eu lieu l’après-midi du même mardi 12 novembre.

*Invité au Forum économique RD. Congo-Ouganda, qui s’est déroulé à Kampala, le Ministre du Commerce extérieur, Jean-Lucien Bussa a, au nom du Président de la République Félix Tshisekedi mais aussi du gouvernement rd-congolais, donné la vision de la RDC en matière d’intégration Africaine du commerce.

La Majorité parlementaire va se choisir un Rapporteur adjoint dans le camp de l’Opposition. Et oui, incapables de se trouver un prétendant par consensus, les Députés nationaux de l’Opposition, comme toujours, vont en ordre dispersé pour ce poste, l'unique qui leur revient au sein du Bureau définitif de la Chambre basse du parlement.

Une forte délégation du Marché Commun de l'Afrique Orientale et Australe (COMESA), conduite par M. DEBEBE TAMENE KASSA, chargé du Régime général de la Carte jaune dans l'espace COMESA, a été reçu au Bureau national du régime général de cette même Carte jaune représenté par la Société Nationale d’Assurances (Sonas S.A).

Telle une église au milieu du village, le Bureau de la Chambre basse du parlement, régenté par Mme Jeanine Mabunda Lioko, aura ainsi pris une décision cruciale, mieux équitable, dévoilant la couleur du jeu démocratique qui règne incontestablement dans cette ‘’maison du peuple’’. Cette affirmation énoncée par beaucoup s’est, une fois de plus, confirmée en marge de l’examen du dossier d’un prétendu dédoublement du Groupe parlementaire AFDC-A.