Dernières publications

*L’almanach du Premier ministre ne connaît ni retard, ni décalage, encore moins de réajustement. Le dimanche 11 août 2019, comme prévu, Sylvestre Ilunga a réceptionné les listes de personnalités proposées par chacune de deux plateformes politiques, membres de la coalition au pouvoir, pour faire partie de l’équipe gouvernementale.

*Les feux seront bientôt au vert pour ce qui est du Gouvernement de la République Démocratique du Congo. Après avoir divagué, stagné et cogité, six mois durant, les plateformes membres de la coalition au pouvoir s’activent désormais au sein de leurs familles politiques respectives, en vue de faire ressortir les têtes qui vont pilotés les 48 ministères et 17 vice-ministères, sous la direction du Premier ministre Sylvestre Ilunga. Après élaboration, examen et approbation du chronogramme relatif à la formation dudit gouvernement, les consultations formelles ont été entamées avec ces dernières depuis le mercredi dernier et elles se poursuivront, en principe, aujourd’hui avec notamment, les confessions religieuses et les forces vives de la Nation.
Le même vendredi, les entreprises publiques (Anep), patronat (FEC), délégations des jeunes, des femmes seront également reçues à l’Hôtel du gouvernement. Ce sera, en effet, quelques heures avant la mise en commun par la coalition FCC -CACH du projet des listes des candidats membres du gouvernement. Au plus tard dimanche 11 août 2019, cette liste qui pourrait comporter jusqu’à trois noms pour chaque poste, sera remise au Premier ministre Ilunga.

Dans sa déclaration faite le vendredi 9 août dernier, dans la ligne droite des enjeux de l’heure dans le pays, Me Michel Okongo, Président du parti Unité des Valeurs, a insisté sur la sécurisation du pays, du centre jusqu’à ses confins, ainsi que sur les moyens devant mener à la délivrance de la RD. Congo qui, depuis son indépendance en 1960, peine à se développer, malgré ses potentialités du sol et du sous-sol.

Alors que la plupart de ses collègues Députés nationaux ont profité des vacances parlementaires pour retrouver leur base respective à l’intérieur du pays, la Présidente de la Chambre basse du parlement, quant à elle, ne ménage aucun effort pour travailler dans la capitale Kinshasa, siège des institutions, pour l’intérêt général des congolais.

Pour la bravoure avec laquelle il a conduit l’Accord de la Saint-Sylvestre, qui a permis à la République démocratique du Congo d’organiser les élections démocratique et transparentes, afin d’avoir une première alternance pacifique et civilisée de la passation du pouvoir au sommet de l’Etat, l’Union des Editeurs du Grand Kasaï (UP5) a décerné à Joseph Olenghankoy Mukundji, Président du CNSA, un diplôme de Mérite.

Récemment posté comme intérimaire au Ministère de la Santé après la démission aux effets tonitruants et redondants d’Oly Ilunga, Pierre Kangudia ne s’est pas fait prier, pour entrer en action, surtout que la maladie à virus Ebola continue de ravager, depuis une année déjà, une grande partie de la population à l’Est du pays notamment, à Goma, cette ville de plus de deux millions d’habitants.

Officiellement élu le 27 juillet dernier, après des scrutins houleux dans les différents postes, le bureau définitif du Sénat, conduit par son président, Alexis Thambwe Mwamba, a été reçu ce jeudi 8 août, à la Cité de l’Union africaine, par le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshisekedi.