Dernières publications

De la pénombre à la lumière. De la virtualité à la réalité. Et bien, tout laisse croire que ce n’est qu’une question de temps. D’ici là, la future équipe gouvernementale Ilunga Ilunkamba sera connue de tous.

«Je déclare donc ouverte la Session extraordinaire d’août 2019». Voilà, ce qu’aura été la grande annonce faite hier, lundi 19 août 2019, par Madame Jeanine Mabunda Lioko, Présidente de l’Assemblée nationale, en marge de son discours solennel ouvrant les travaux de la Session extraordinaire.

Face à l’insécurité qui sévit dans plusieurs pays de la sous-région et essentiellement en RD. Congo où des groupes armés tels que les ADF, se revendiquant désormais de Daesh, perpètrent des tueries çà et là et des jours comme des nuits, le Président de la République, Félix Tshisekedi, appelle à la formation d’une coalition régionale de lutte pour la paix et ce, à l’image de la coalition mondiale contre le terrorisme.

Décidemment, la proposition de loi sur la révision Constitutionnelle initiée par le parti politique ‘’Envol’’ du Député national Delly Sessanga, déposée respectivement, à l’Assemblée nationale et au Sénat, hier lundi 19 août 2019, s’inscrit dans la direction d’apporter quelques améliorations sur la présente Constitution qui, au fil du temps, a su révéler au grand jour certaines de ses limites.

*La semaine dernière aura été tumultueuse pour le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba. De nombreuses critiques autour de sa personne ont inondé la sphère médiatique en raison, particulièrement, des affirmations selon lesquelles il aurait présenté la première mouture de son équipe gouvernementale au Président de la République, Félix Tshisekedi, qui, à son tour, l’aurait rejetée pour non-respect du dosage entre anciennes et nouvelles figures politiques.

Quelque huit mois seulement  après son  revers récolté  à la Présidentielle du 30 décembre 2018, revoici Gabriel Mokia Mandembo sur l’agora politique. Ici,  il a décidé de   briser  l’omerta autour de tractations en cours sur la formation du prochain gouvernement. Loin de remettre en cause  toutes les négociations  engagées  entre  la coalition FCC-CACH, le Président  du Mouvement des Démocrates du  Congolais, MCDO en sigle, exige, néanmoins, la participation de l’Opposition politique au sein de l’équipe Ilunga Ilunkamba.

Préambule

La gestion de la République Démocratique du Congo a souffert des hommes capables de la hisser dans le concert des nations. Depuis la deuxième République, la population s’est toujours plainte de l’insuffisance des résultats. La plupart des politiques et mandataires s’étaient distingués dans la gabegie financière, dans la corruption ainsi que dans la démagogie.

*Il se peut que la première mouture du gouvernement ne connaisse pas la couleur de la Cité de l’Union africaine, le principal bureau du Président de la République. Le cabinet du Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba n’affirme rien et refuse de faire du sensationnel, suite aux folles annonces qui ont saupoudrées la toile il y a 24 heures.

Déterminé à servir son pays et à œuvrer pour sa prospérité et son développement, le Sénateur Guy Loando Mboyo s’implique dans l’assainissement de la ville-province de Kinshasa. Son sérieux et son caractère travailleur sont une gage qui rassure que désormais la Capitale RD. Congolaise se revêtira de sa plus belle robe.