Actuellement, le monde entier est confronté à une guerre bactriole et qui le sombre dans une paralysie quant à la bonne organisation de ses activités. En vue de réduire la propagation du Covid-19 et de sauver de milliers de vies humaines, il est recommandé aux populations d’appliquer les mesures d’hygiène en se procurant des matériels de protection appropriés et l’utilisation d’une eau potable pour le nettoyage des mains.

A l’occasion de la Journée Mondiale de l’Eau, célébrée annuellement le 22 mars, Placide Yoko Yakembe, PCA de la Régideso, réaffirme l’engagement de l’Entreprise à procurer de l’eau potable et saine à la population congolaise et de contribuer automatiquement à l’éradication de cette pandémie. Pour ce, il sollicite l’appui financier du Gouvernement en cette période de crise dont la demande en eau devient de plus en plus pressante.
Pour lui, le défi de l’eau potable doit être placé au cœur des actions du Gouvernement Congolais, car il démontre ainsi son importance à la survie humaine et à l’équilibre du monde. D’après des statistiques, le taux d’accès de la population congolaise en eau potable serait de 43% en milieu urbain et 25% en milieu rural. Ces statistiques, d’après Placide Yoko, revêtent un caractère faible quant à la potentialité incommensurable en eau douce du pays.

Il estime que grâce à un appui financier réel du Gouvernement, la Régideso SA sera en mesure d’accomplir ses missions réparties en trois tentacules : distribuer de l’eau potable en qualité et en quantité à la population congolaise, contribuer à la réduction de la pauvreté en procurant de la bonne santé aux citoyens et agir dans le domaine des besoins sociaux de base du pays. Placide Yoko Yakembe demeure confiant en la détermination de l’Etat à améliorer les indicateurs de la Régideso SA.
Pour cette année, le thème retenu pour la Journée Mondiale de l’Eau est ‘’L’eau potable et le changement climatique’’. Des liens entre les deux, des actions ont été prévues pour la réalisation de cet objectif, à savoir amener les décideurs politiques à placer, sans attendre, l’eau au cœur des plans d’actions climatiques ; de montrer l’existence des solutions durables, abordables et évolutives en matière d’eau et d’assainissement pouvant contribuer à la lutte contre le changement climatique, et enfin, de convaincre les décideurs, les acteurs des Sociétés Civiles et la population sur leur rôle à jouer dans cette optique.
Et la RD. Congo aussi, par l’entremise de la Régideso SA, s’engage fermement dans cette voie et l’inscrit dans le cadre de l’actuelle Décennie internationale durable « L’eau et le développement durable » (2018-2028). Il s’agirait de mettre l’accent sur le développement durable et la gestion intégrée des ressources en eau à des fins sociales, économiques et environnementales, et sur la mise en œuvre et la promotion des programmes et des projets connexes, a déclaré le PCA de la Régideso.

La Pros.

 

 

Statistiques

4786591
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
1921
9877
24939
4690826
41872
640929
4786591

Your IP: 3.83.188.254
2020-04-08 05:39

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg