Dernières publications

*Vingt-quatre heures après l’expiration de l’ultimatum lancé par le collectif ‘’Sauvons l’UDPS’’ à l’encontre du président intérimaire et du secrétaire général de démissionner de leurs fonctions à la direction du parti, le premier nommé, Jean-Marc Kabund a Kabund est sorti de son silence.

Il dénonce une cabale montée de toutes pièces par une ‘’main noire’’ qui poursuivrait le sombre dessein de fragiliser les actions du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi.
Il ne démissionnera pas de la présidence intérimaire de l’UDPS. Jean-Marc Kabund est resté catégorique après l’expiration de la mise en demeure de 48 heures l’invitant, avec la secrétaire général Augustin Kabuya, à démissionner de leurs fonctions. Le ‘’Collectif Sauvons l’UDPS’’ créé pour la circonstance entre autres par le député provincial Peter Kazadi avait sommé les deux têtes pensantes de l’UDPS de se démettre pour violation des statuts du parti, d’une part, et de procéder à des nominations en cascade de leurs proches dans diverses structures du parti et de caser les leurs dans les institutions publiques, d’autre part.

Selon Jean-Marc Kabund, sa désignation en qualité de président intérimaire par le président Félix Tshisekedi ne viole en rien les statuts. Pour la simple et bonne raison qu’à la suite de son élection à la présidence de la république, ce dernier était frappé d’incompatibilité, sans toutefois faire l’objet d’un empêchement définitif. ‘’Le président Félix Tshisekedi ne tombe pas dans le cas d’empêchement définitif comme le prévoient les statuts de notre parti. En me désignant président intérimaire, j’ai donc qualité pour remplir toutes les prérogatives liées à cette fonction jusqu’à l fin de son indisponibilité’’, a-t-il répondu.

Concernant l’autre grief porté contre lui, relatif aux nominations à la Commission électorale permanente (CEP), avec leur corollaire de la mise à l’écart de Jacquemain Shabani, Jean-Marc Kabund s’en défend : ’’Il y a une main noire qui manipule tout ce monde-là. Je n’ai jamais nommé qui que ce soit à la CEP. En revanche, je n’ai fait qu’entériner le résultat de l’élection organisée en toute indépendance, et procédé aux notifications. En réalité, au-delà de ma personne, c’est le chef de l’Etat qui est visé dans un dessein diabolique. L’argent circule. Le moment venu, nous allons dévoiler les dessous de toute cette cabale. Et puis, il est faux de dire que personne n’a trouvé de boulot. Certains de nos camarades sont à la présidence de la République, d’autres dans des ministères et jusque dans mon propre cabinet’’.
Interrogé à son tour à ce sujet, Peter Kazadi accuse, une fois de plus, Kabund et Kabuya de chercher à détruire l’UDPS de l’intérieur. Il promet que le Collectif va recourir à tous les moyens pour rétablir la légalité au sein du parti. ‘’Depuis sa nomination, Kabund prend l’UDPS pour sa boutique qu’il gère selon ses humeurs’’.

Cependant, il ne rejette pas l’idée d’un dialogue interne pour aplanir les différends, sauf que : ‘’…Kabund est trop imbu de lui-même. Nous avons déjà eu des entretiens avec Augustin Kabuya, mais lui rejette toute initiative de dialogue. Il est déterminé à torpiller la machine UDPS de l’intérieur’’.

La Pros.

Statistiques

4803661
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
2889
8215
42009
4690826
58942
640929
4803661

Your IP: 3.233.215.196
2020-04-10 06:23

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg