Dernières publications

Depuis le lancement des travaux s’inscrivant dans le Programme de 100 premiers jours du Chef de l’Etat, plusieurs entreprises n’ont pas cessé de rivaliser les compétences.

Mais, il y en a certaines qui ont véritablement excellé pour répondre au souci de Félix Tshisekedi. Voilà pourquoi, votre agence « Echos d’Opinions » a daigné mener une enquête. L’échantillon choisi était de plus de 1000 sujets, de toute catégorie d’âge et de profession. Ce Sondage se veut aussi qualitatif que quantitatif. Ci-après, la liste de mandataires qui excellent toujours dans l’exercice de leurs fonctions.
1. Deo Rugwiza
Comme d’aucun n’hésite de le confirmer, le Directeur Général des Douanes et Accises est la personne qui continue à relever une entreprise déjà au bord du gouffre. Sa lutte d’éradication de la maffia à grande échelle qui avait élu domicile aux postes frontaliers ainsi qu’auprès de certaines agences de trafic et de transactions des marchandises reste gravée dans la mémoire des citoyens interrogés. Il donne quotidiennement la leçon de bonne gouvernance aux agents qui se distinguaient dans la fraude, la corruption et le détournement, la prévarication, le coulage des recettes... Deo Rugwiza est un compatriote qui a bien intériorisé le souci de Félix Tshisekedi, celui du bien-être du congolais. Certains évoquent même le chiffre de 2. 000 Milliards des francs congolais mobilisés par la DGDA. Voilà pourquoi la plupart de compatriotes interrogées lui accordent ce pourcentage fort éloquent, soit 81%.
2. Agnès Mwad
Il n’y a pas longtemps que le Directeur général de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale a été plébiscité la premier dame mandataire de la RDC. Agnès Mwad a réussi à avoir dirigé des mains de maître le portefeuille à sa charge, même pendant la période des vaches maigres. Elle a réussi au test, si délicat de l’adaptation à la nouvelle Loi sur le régime général de sécurité sociale et à ses exigences multiples. Cette loi que nombreux instituts de sécurité social redoutait, a été parfaitement appliquée en RDC au point qu’elle a permis de réaliser la croissance. A celle-ci s’ajoutent la réhabilitation des infrastructures de base et l’amélioration des conditions sociales des agents et cadres de cette entreprise ainsi que celles des pensionnés. La population est intéressée par le transfert du poste de l’Association internationale de la sécurité sociale pour l’Afrique centrale (BLAISAC), à Kinshasa. Après dépouillement des résultats, il s’est dégagé qu’Agnès Mwad domine le Sondage avec plus de 77% des points.
3. Daudet Laya Sinsu
Chapeau bas à celui qui a réussi à taire des murmures à travers des décisions salutaires prises dans le sens et dans l’intérêt de tous les matelots, des cheminots et des transporteurs, de l’intersyndical ainsi que de tous ceux qui, de loin ou de près, dépendent de cette Entreprise. La fluidité du transport sous sa gestion contribue à l’amélioration des conditions
de vie de la population. L’acquisition des locomotives et des navires et d’autres engins pour booster le développement de la RDC est à l’actif de Daudet Laya Sinsu.
Cette société publique, grâce à son leadership, a sur redonner le sourire à son personnel. Il a remis la pendule à l’heure dans plusieurs compartiments de son entreprise, notamment la remise en marche des machines longtemps abandonnées, la circulation du train express, le bateau qui flotte à nouveau, le paiement régulier de salaire une gestion orthodoxe de l’appareil de l’Etat…Le budget de l'Etat a trouvé son compte et tout semble baigner dans l’huile. Plus personne ne parle de la grève. Il mérite 70 % d’avis favorables.
4. Benjamin Wenga
Il aura été l’homme le plus calomnié de tous les mandataires. Des érosions par-ci, les Nids de poule par-là. Mais avec la réhabilitation de la chaussée urbaine, de Kinshasa en particulier et des provinces, en général, Benjamin Wenga retrouve sa place au soleil. Il a construit en béton armé, les avenues du Commerce, Bokassa, Saïo et Force. D’où, le surnom de « béton » attribué à Félix Tshisekedi par la population. Avec lui, des injures se transforment en sourire. Le Directeur Général de l’Office des Voiries et Drainage, OVD, passent pour une vedette avec les chantiers installés presque partout, sans oublier les « Sauts-des- moutons ». La lutte antiérosive et les curages des caniveaux…Le fait que Benjamin Wenga ait été lavé par le chef de l’Eta dans le dossier de la construction des sauts-de-mouton a beaucoup influencé l’opinion. La population lui décerne 66% dans le Sondage.
5. Lucien Bonyeme Ekofo
Malgré la concurrence, il continue à maintenir la tête haute. Pendant que certains pensent qu’il est venu mettre fin au capharnaüm dans lequel vivaient les salariés de la Société Nationale d‘Assurances, les uns le considèrent comme un messie qui vient sauver les enfants d’Israël. Le Dg dote la Sonas d’un charroi automobile et, pour des clients, le respect de « jeudi sinistre » qui indemnise tous les accidentés, les victimes des catastrophes naturelles…les Le Directeur Général de la Sonas, fils maison, aura mis tout le monde d’accord en termes de la gestion orthodoxe de l’Entreprise. Saignée à blanc, la Sonas, malgré la concurrence due à la libéralisation de l’espace des assurances, Bonyeme Ekofo a marqué des points. Les cadres et agents ont terminé l’année, sourire sur les lèvres. Le fait le plus marquant reste l’appui financier qu’il a apporté aux victimes de l’accident de circulation qui de l’avenue BY Pass. Voilà pourquoi, des personnes interrogées donnent raison au chef de l’Etat. Les Président de la République déclare « le Peuple d’abord », mais lui réplique « les agents de la Sonas d’abord, le reste après » ! Il engrange 61% d’opinion.
6. Yav Ngoy
Il n’y a pas longtemps qu’il n’a pas fini à faire l’état des lieux du niveau des recettes au niveau des régies, Yav Ngoy, le Directeur intérimaire de la DGI est apprécié, rien que pour ce peu de temps passé à la tête de cette Régie financière. Lui-même avait noté la bonne progression du rythme de recettes au niveau de son Entreprise à propos des recommandations portées à l’attention du Ministre des Finances pour aider les régies financières à remplir efficacement leur mission de mobilisation de recettes.
Comme le patron de la DGI, la population sait très bien que les régies financières sont conscientes des enjeux, notamment en rapport avec les engagements pris par le gouvernement dans le cadre du social, la gratuité de l’enseignement fondamental et la prise en charge des enseignants. Et, elles sont prêtes à répondre à l’appel du gouvernement. Cette attention constatée par le public interrogé lui vaut 60% dans la balance.
7. Herman Mutima Sakrini
De toutes les manières, l’Office des routes censés faire des études préalables sur la qualité des bitumes et des bêtons avant leur application sur terrain. C’est ce qui fait que son travail a été bien apprécié. Même en province, cet Office est demandé en lieu et place des chinois, comme à Kananga.
Avec le leadership d’Herman Mutima, l’Entreprise venait de bénéficier 78 millions de dollars américains servira, non seulement à la réhabilitation de cette chaussée, mais également à la construction des écoles, hôpitaux et ponts.
Le directeur général de l’Office des Routes, Herman Mutima Sakrini a laissé entendre que La population a été soulagée avec la réhabilitation de plus de 3 300 km dans le Congo profond. L’opinion lui attribue 55% d’avis favorables.
8. Maurice Tshikuya
L’Institut National de Préparation Professionnelle parait la pièce maitresse dans la lutte contre le chômage des jeunes. Après la Construction des bâtiments de Lubumbashi et de Mbuji-Mayi, Maurice Tshikuya répond aux préoccupations du Gouvernement. On n’oublie pas, non plus, le financement de bien d’ouvrages. Des personnes interrogées pensent qu’il joue un rôle primordial dans le développement de la RDC. La population l’associe aisément au ministère de la Formation Professionnel, autour duquel tournent les actions du chef de l’Eta en faveur de la jeunesse. Il vaut près de 53% dans le sondage.
9. Patric Kitebi
On évoque indéfiniment, les 13 alignés au financement du FPI dans la droite ligne du programme d’urgence des 100 jours du chef de l’Etat Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Le FPI, depuis un temps, procède au recouvrement forcé qui vise, sans aucune distinction, des clients n’ayant ni satisfait à ses exigences en termes de cahier de charge présenté au moment de l’octroi du prêt, ni respecté l’échéance de remboursement convenu. Plus d’une vingtaine de maisons ou immeubles étaient dans le viseur. Et la réhabilitation des institutions publiques avec son financement est très appréciée de tous. Il engrange 52% des propos favorables.
10. Patient Sayiba Tambwe
L’OGEFREM gère les marchandises à destination de la RDC. La population ne passe pas sous silence son apport au trafic aisé des biens et des documents au profit des hommes d’affaires.
Par ailleurs, la Banque des données contenant des informations du secteur de transport liées notamment au taux de fret, aux horaires des navires, aux adresses de tous les ports, aux transitaires et aux aéroports est désormais accessible au public via l’Internet. Ce qui permettra à tout celui qui en a besoin de se connecter, quel que soit l’endroit où il se trouve.
Et c’est grâce à Patient Sayiba que les autorités politiques, opérateurs économiques (spécialement les transporteurs, les chercheurs, les agents de l’OGEFREM (les nouvelles unités et tous les auxiliaires dans le domaine de transport) ont un outil de référence qui leur facilite l’accès aux données du transport multimodal sans trop de difficultés. Il gagne 50% d’avis favorables.
Conclusion
Fidèles à ses méthodes, l’Agence de Sondage « Echos d’Opinion » n’a retenu que des personnalités d’entreprises qui émergent au-dessus du seuil fixé à 50%. En réalité, il y en a certaines qui apparaissent pour la première fois dans notre baromètre, comme ceux qui jouent l’intérim. Ceci se justifie par manier de créer et de prendre des initiatives louables d’après la lecture de la population cible. Comme toujours, notre idée n’est pas de sous-estimer les autres, mais de nous limiter à quelques cas pour permettre à notre grand public de juger ceux qui ont excellé pendant un certain temps. Loin d’e s’affirmer exhaustives, investigations continueront pour déboucher sur une liste beaucoup plus longue. Il est donc temps que les autres doublent d’effort dans les innovations.
Sondage « Echo d’Opinion »

 

Statistiques

4804215
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
3443
8215
42563
4690826
59496
640929
4804215

Your IP: 3.226.243.36
2020-04-10 08:15

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg