Le Vice-Premier ministre, Ministre de la Justice recevait en fin de semaine dernière l’ambassadeur de l’Union européenne, Jean-Marc Châtaignier. Au menu de leurs entretiens : l’appui financière de l’UE à la justice congolaise, qui se porterait à 35 millions d’euros, dans le cadre du nouveau programme de l’Union européenne pour l’aide à la justice à mettre en œuvre très prochainement.


Les conditions de vie dans les prisons, et principalement, la surpopulation carcérale étaient au centre de l’entrevue entre Tunda ya Kasende et son hôte. Ainsi pour désengorger la prison centrale de Makala à Kinshasa, il a été convenu du transfèrement d’un certain nombre de prisonniers au camp de détention de Luzumu, dans la province du Kongo Central. « L’union européenne va travailler sur des propositions qui permettront de compléter des travaux qui y restent afin de permettre au camp de détention de Luzumu d’accueillir beaucoup plus de prisonniers », a déclaré le diplomate européen.
Jean-Marc Châtaignier a par ailleurs loué l’initiative du ministre de la Justice de libérer 237 personnes en détention provisoire, ainsi que 385 autres condamnés ayant purgé la majeure partie de leur peine à la prison de Makala.
Mais, le responsable de l’Union européenne a insisté sur la nécessité pour la justice congolaise de veiller à ce que ne soient gardés en détention que des individus réellement convaincus de la commission d’actes répréhensibles. Il va de soi que toute personne arrêtée irrégulièrement soit relâchée.
L’Union Européenne a financé la réhabilitation du camp de détention de Luzumu et du pavillon 11 de la prison centrale de Makala.

La Pros.

Statistiques

4762825
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
1173
4836
71999
4527212
18106
640929
4762825

Your IP: 3.234.244.18
2020-04-05 04:18

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg