Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a reçu en audience ce lundi 20 janvier 2020 à la Primature, la délégation de la Banque Mondiale conduite par son Directeur des Opérations, Jean Christophe CARRET. C’était en présence du Vice-ministre de l’EPST, Didier BUDIMBU.

Cette délégation a discuté avec le chef du gouvernement sur les modalités d’appui à la gratuité de l'enseignement primaire en RDC. Une occasion pour les deux parties d'évaluer le projet d'urgence sur l'équité et le renforcement du système éducatif proposé au Premier ministre et à soumettre au Conseil d'administration de la Banque Mondiale. Le fonds alloué à ce projet est de 1 milliard de dollars américains sur 3 ans.
Parmi les axes principaux de ce projet qui tient à l'amélioration de la gouvernance du secteur éducatif, l'on note l'identification des zones rouges où il y a l'afflux des élèves dans les salles des classes afin de les construire, l'identification des Enseignants non payés, le code de conduite à signer par les Enseignants et le recrutement des Enseignants sur base d’un test.

‘’L’identification des zones rouges est importante étant donné qu’une partie de ce projet va consister à permettre au gouvernement de construire en urgence les salles des classes nécessaires à l’accueil de nouveaux élèves‘’, a laissé entendre Jean Christophe CARRET.
Il revient également sur l’axe consistant à s’entendre sur une charte, un code de conduite que devront signer tous les enseignants. Comme pour les ministres, dit-il, il est important qu’aussi pour l’ensemble des enseignants du secteur primaire, qu’il y ait un code de conduite qui soit signé et que l’école soit exemplaire.

Enfin, il sera question de faire en sorte que progressivement, quand de nouveaux enseignants vont être recrutés, qu’ils le soient à travers un examen. Ce, tenant compte qu’il y a des disparités dans la qualité des enseignants du secteur primaire, certains sont très bons et d’autres moins.
L’unité de projet est déjà en place au sein du Ministère de l’EPST qui coordonne l’ensemble des projets. Elle sera sollicitée pour les aspects techniques. Pour les aspects fiduciaires, cela va passer par le Ministère des Finances.

La Pros.

 

Statistiques

4762399
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
747
4836
71573
4527212
17680
640929
4762399

Your IP: 3.234.244.18
2020-04-05 02:39

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg