En accord avec le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, et après concertation avec le Comité National de Sécurité, le Ministre de l’ESU a rendu public une série de décisions en rapport avec les évenèments sympthomatiques survenus à l’Université de Kinshasa.

Considérant la gravité des dégats causés au sein de ce site universitaire par un groupe de manifestants, composés d’étudiants et d’inciviques, considérant les troubles causés à l’ordre public et le climat d’insécurité qui règne depuis le 6 janvier 2020 dans la zone et la néccessité de protéger le patrimoine de l’Unikin, toutes les activités au sein de cette Université ont été suspendues. Ainsi, l’obligation est faite à tous les occupants des homes d’évacuer volontairement les lieux endéans 48 heures. Il a été démandé aux Autorités compétentes de la Police Nationale Congolaise, des Services de Sécurité et de la Justice de procéder, le plus rapidement possible, à l’identification et l’arrestation des auteurs de ces foirfaits pour qu’ils subissent, ‘’avec la plus grande fermeté, la rigueur de la loi’’, précise le communiqué de presse signé par le Ministre de l’ESU, Thomas LUHAKA LOSENDJOLA. Lisez, in extenso, ledit communiqué.

Unikin fermée