Sur financement de la Banque Mondiale, la Cellule d’Exécution des Projets en Eau (CEP-O/Régideso) a procédé, mercredi 13 novembre 2019, à l’inauguration des réservoirs de la sous-division de Makala, située dans la commune de Bumbu.

Ces réservoirs, avec la capacité de 12.000m3 chacun, prendront en charge la desserte pour les communes de Bumbu et Selembao ainsi que les communes basses de Ngiri-Ngiri, Kasa-vubu et Kalamu. Outre cette inauguration salvatrice, la journée a été aussi consacrée à l’ouverture solennelle de l’avenue Manifeste menant auxdits réservoirs. La coupure de ruban symbolique était effectuée par le Vice-ministre des Ressources hydrauliques et Energie, Papy Pungu, accompagné d’une délégation composée principalement du Coordonnateur de la CEP-O, le Directeur Général de la Régideso ainsi que le Conseiller du Chef de l’Etat au collège des Mines et énergies.

Bien avant l’inauguration de ces réservoirs, la délégation a commencé par une descente dans le site de quartage où l’eau sera puisée à partir du Fleuve Congo ainsi que dans celui de Binza Ozone où sera construite une nouvelle usine de 110.000m3. Le Coordonnateur de la CEP-O, Philippe Lumeka a expliqué en long et en large les tenants et les aboutissants de ce projet financé à hauteur de 1,5 millions de dollars américains, dans un délai de 12 mois, et dont les travaux ont été effectués par la compagnie CEFHEC. Aussi, la construction de la route d’accès vers les deux réservoirs ont-ils été exécutés par l’entreprise chinoise CGCD, avec un montant de 470 mille dollars américains et dans un délai de 4 mois, a-t-il signalé, avant d’ajouter, enfin que la construction d’une nouvelle ligne électrique de moyenne tension autonome d’une longueur de 1.300 m a été exécutée par l’entreprise ABC Sodimen pour un montant de 440 mille dollars américains, dans un délai de 3 mois. D’après Philippe Lumeka, cette ligne assurera l’alimentation autonome de la station de Binza Pompage. Il a, en outre, fait savoir que ces travaux n’ont pas seulement facilité l’accès au site mais ont contribué aussi à l’amélioration des conditions de vie de la population riveraine. «Notre vœu en ce jour est que la Régideso exploite comme il se doit ses ouvrages pour le bien-être de la population de Kinshasa. Que de dispositions d’entretien et de maintenance soient prises et mises en place, pour assurer un service continu, durable et de qualité de distribution d’eau potable dans la ville de Kinshasa », a dit Philippe Lumeka.

Le Vice-ministre des ressources hydrauliques et Energie a, de son côté, demandé à la population d’entretenir ces réservoirs et aussi de payer les factures de la Régideso. «A travers les réservoirs réhabilités par la Régideso, sur financement de la Banque Mondiale, ceci permettra, une fois que l’eau arrive dans ces réservoirs, d’ici quelques semaines à stabiliser la desserte en eau potable dans les communes citées ci-haut. Mais aussi nous demandons à la population d’accompagner la Régideso dans l’effort qui est fait, en payant les factures mais aussi en protégeant l’ouvrage parce que nous avons une mauvaise habitude de détruire ce que nous avons construit ensemble», a déclaré Papy Pungu.

Prenant la parole, le Directeur Général de la Régideso a remercié le Président de la République, Félix Tshisekedi, pour son implication. Plus loin, il a ajouté que la Régideso demeure disposée à servir de l’eau potable à la population de Kinshasa, sans aucune distinction.

La Pros.