Le Président de la République, Félix Tshisekedi, a reçu ce jeudi 31 octobre 2019 au Palais de la Nation, les lettres de créance de sept ambassadeurs dont 6 européens et 1 africain.

Ces nouveaux légats de leurs pays respectifs en République Démocratique du Congo, sont les premiers de l’ère FATSHI qui, lui, s’est nouvellement livré à cet exercice depuis son investiture à la tête du pays. Il s’agit des ambassadeurs d’Italie, Suède, Suisse, Belgique, de l’Union Européenne, du Vatican ainsi que de l’Angola. Cependant, le chef de l’Etat se rendra dans la capitale française, en visite officielle, du 11 au 13 novembre prochain où il prendra part au 2ème Forum de Paris sur la paix. S’en suivra immédiatement son déplacement à Berlin, en Allemagne.

Félix Tshisekedi consacre pratiquement la première année de sa mandature au raffermissement des relations diplomatiques avec les pays de tous les continents, mais aussi les différentes organisations et structures internationales, principalement à caractère financier. C’est de cette manière, est-il convaincu, que le pays retrouvera sa suprématie d’autres fois et l’afflux des investisseurs potentiels dans des domaines variés.
Le profil de nouveaux ambassadeurs qui, désormais, prennent leurs quartiers en République Démocratique du Congo au nom de leurs nations, est plutôt rassurant. Des parcours d’expérience qui attirent presqu’automatiquement de la confiance.
Les «bons» vieux amis
Le Royaume de Belgique avec qui l’on vient de réchauffer les relations, envoie M. JOHAN INDEKEU comme ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire en RD. Congo. Il a représenté son pays dans plusieurs Etats et a occupé de nombreux postes diplomatiques. Il y a quelques années, il a travaillé dans l’administration centrale du ministère belge des affaires étrangères et était attaché à l’ambassade de Belgique à Vienne.
Par ailleurs, retenons que l’Angola est le premier pays africain à envoyer son ambassadeur en RDC depuis que Félix Tshisekedi est aux commandes. Il s’agit de M. MIGUEL DA COSTA. Consul Général d’Angola à Toulouse de 2004 à 2008, il a aussi été Ambassadeur de son pays en France avant d’être Doyen des Ambassadeurs africains à Paris jusqu’en 2018. Il porte avec lui des années d’expérience, en effet.
Nouveaux profils
M. LUCA ATTANASIO a déposé ses lettres de créance pour le compte de la République d’Italie. Au Ministère des Affaires étrangères à Rome, il a servi comme Vice chef de Cabinet du Vice-ministre, délégué pour l’Afrique, jusqu’en mars 2006. Nommé ensuite Consul Général d’Italie à Casablanca de septembre 2010 à septembre 2013, il rentre à Rome en qualité de chef du Cabinet du Directeur Général de la Direction Générale de la Mondialisation et Questions Globales où il a servi jusqu’en septembre 2015. Chef de Mission à Kinshasa le 5 septembre 2017, LUCA ATTANASIO est nommé comme Ambassadeur d’Italie en RDC par le Conseil des Ministres du Gouvernement Italien le 11 décembre 2018.
Le nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Royaume de Suède en RDC se nomme HENRIC RASBRANT. Sous-directeur au Ministère des Affaires étrangères jusqu’en juillet 2013, avant de venir à Kinshasa il était Ministre conseiller, chef de mission adjoint de l’Ambassade de Suède à Paris.
ROGER DENZER, quant à lui, est maintenant Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Confédération Suisse en RD. Congo. En 2009, il était chef de projet pour la réorganisation de la DDC. De 2016 à 2019, il a été nommé Chef de Mission et de la Coopération Internationale de Suisse à La Paz.
Parmi les sept ambassadeurs qui découvrent la RDC, il y a un envoyé du Vatican. Monseigneur ETTORE BALESTRERO est Nonce apostolique en RD. Congo. Ce n’est pas la première fois qu’il fréquente le pays. Le 6 juillet 2018, il était nommé Chef de Mission de la Nonciature Apostolique en RDC.
Enfin, le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, a réceptionné les lettres de créance de M. JEAN-MARC CHATAIGNER, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, Chef de la délégation de l’Union Européenne en République Démocratique du Congo. Il était Directeur Général délégué à l’Institut de Recherche pour le Développement de 2015 à 2017, et envoyé spécial de la France pour le Sahel jusqu’avant d’être nommé en RDC.
Tous ces nouveaux délégués ont été accueillis à bras ouverts par le Président de la République qui a toujours été prêt à intensifier la coopération avec tous les pays, aussi loin soient-ils.

La Pros.