Dernières publications

C’est une étape décisive de la présente législature qui vient d’être franchie par les groupes parlementaires que compte l’Assemblée nationale. En effet, un compromis global pour la direction des commissions permanentes de la Chambre basse du parlement a été trouvé jeudi 3 octobre 2019, au sortir d’une réunion des travaux autour de Mme Jeanine Mabunda.

Aux termes des discussions, la délégation de la Majorité conduite par le Député Mondole Esso et celle de l'opposition conduite par le Député Manara Linga ont promis de tout mettre en œuvre pour asseoir une démocratie parlementaire et apaisée au service du peuple. Ainsi, l’Opposition parlementaire obtient la présidence de 3 commissions, à savoir : Commission socioculturelle ; Aménagement du Territoire et Infrastructures ; et Droits de l'Homme.

Aux fins de finaliser la mise en place des structures de direction et de travail de l'Assemblée nationale, les présidents des groupes parlementaires de la Majorité et une délégation de l'opposition se sont réunis autour de Jeanine Mabunda le 27 septembre et le 3 octobre 2019. Après échanges et délibérations, les deux délégations se sont convenues par consensus et ont attribué à l'opposition la présidence des trois commissions susmentionnées. L’Opposition parlementaire s’est vue octroyer également trois vice-présidences des commissions PAJ, ECOFIN et le Comité des Sages qui est un organe très important pour le fonctionnement de l’Institution Assemblée nationale.

En cela, faudrait-il ajouter les trois 2ème vice-présidences des commissions permanentes Environnement ; Défense et Sécurité ; Suivi et Evaluation. Le communiqué final note aussi que l’Opposition parlementaire aura deux rapporteurs pour les commissions Genre, Famille et Enfant ; et les Relations Extérieures.
(Ci-dessous, le communiqué final)

MB

Opposition 1