Il appert que certains responsables membres du Cabinet de Mme Jeanine Mabunda Lioko, Présidente de l’Assemblée nationale, feraient face à une situation montée de toutes pièces par des personnes ‘’malintentionnées’’.

Car, d’après une source proche de l’Assemblée nationale, ces personnes auraient manipulé quelques médias, avec la seule et unique motivation de salir et salir continuellement ceux qui travaillent durement et avec honnêteté pour mériter leur prime, cela, après qu’ils aient rendu honorablement service à la République.

Cités dans une affaire de détournement de l’argent des médias nommés par la décision de l’ancien Président du Bureau provisoire de l’Assemblée nationale, Gomba Rigaud et Madame Teza respectivement, conseiller en communication et Conseillère financière de la speaker de l’Assemblée nationale, « ont été lavés de tout soupçon en réussissant à détecter des ‘’agents fictifs’’ qui, depuis longtemps, rendraient un mauvais service à l’Etat en consommant malhonnêtement l’argent de l’Assemblée nationale, la deuxième Institution du pays, cela sans le moindre travail en retour », a lâché un membre de l’administration Mabunda. Reconnus grâce à leur professionnalisme qui n’est plus à démontrer, Gomba Rigaud et Mme Teza auraient réussi là où les autres avaient échoué dans le passé. En parvenant à déceler ‘’des agents fictifs’’ que compose la cellule de communication de l’Assemblée nationale, c’est-à-dire, les agents payés par l’Etat, sans pourtant travailler en retour depuis plusieurs mois, ces deux conseillers ont, par la même occasion, lancé un message fort à cette catégorie de personnes. «A l’heure où l’Etat congolais multiplie ses efforts pour stopper l’hémorragie des fonds publics à la Chambre basse du parlement et maximiser les recettes, certaines personnes se permettent de jouer aux abonnés absents dans la cellule de communication depuis plusieurs mois, sans avancer la moindre explication valable. Mais, au final, ils continuent à recevoir de l’argent qu’ils ne méritent d’ailleurs pas», a laissé entendre un journaliste sous couvert de l’anonymat.

Qui détourne qui ?
«Comment expliquer qu’une cellule de communication qui regorge une liste de 59 personnes…Mais tu vois seulement 12 personnes au travail. Les 47 autres sont où ? Mais, ils ont un salaire par mois. Qui détourne qui? » S’est interrogé un autre membre du cabinet de Mabunda, visiblement attristé par cette situation. Et ce, avant d’ajouter : ‘’Lorsque le cabinet de Mabunda veut mettre de l’ordre, les gens font recours aux médias”. Pour ceux qui ne maîtrisent pas la situation, sur une liste de 59 membres que composent la cellule de communication de la Présidente de l’Assemblée Nationale, Jeannine Mabunda, seuls 12 se présentent au travail tous les jours et s’acquittent de leur tâche comme il se doit. Ils signent leur présence, ils gèrent quotidiennement la communication de la Speaker de la Chambre basse du parlement, en couvrant non seulement les séances plénières, mais aussi les audiences. Pendant ce temps-là, les 47 autres personnes qui auraient excellé dans l’absentéisme, ne rendent ni de loin, ni de près service à cette Institution.

De ce fait, à travers une décision prise le week-end dernier, les 47 autres membres de cette cellule ont été révoqués. Quoiqu’ayant été officiellement révoqués, ils percevaient leurs salaires chaque mois sans travailler alors que les autres travaillent tous les jours. Malgré que ces professionnels des médias aient été nommés par une décision officielle de Président du Bureau provisoire, Pierre Maloka, selon le cabinet Mabunda, ils avaient déjà reçu leurs indemnités de sortie. Comme c’est fut le cas de l’ancien chargé de mission de Pierre Maloka et d’autres anciens membres nommés par une décision officielle, mais qui ont déjà quitté l’Assemblée nationale après avoir reçu leur indemnité de sortie. Dans l’entretemps, Gomba Rigaud et Madame Teza ont la confiance totale de la Présidente de l’Assemblée nationale. Cette dernière a constitué un cabinet compétent, plaçant les gens qu’il faut, à la place qu’il faut.

Merdi Bosengele