Dernières publications

12 jours après sa prise de fonction comme Ministre des Relations avec le Parlement, Déo Nkusu Nkunzi Bikawa a été reçu vendredi 20 septembre 2019, par la Présidente de l'Assemblée nationale, Jeannine Mabunda Lioko.

Il était question pour celui qui fait le trait d'union entre le Gouvernement et le parlement de s'accorder avec la speaker de la Chambre basse du parlement sur les urgences de la session de septembre qui reste essentiellement budgétaire, mais qui n'exclut pas d'autres matières en termes de lois et d'initiatives de contrôle parlementaire. Le Ministre Déo Nkusu Bikawa a fait savoir qu’un projet est déjà en gestation. « Nous allons revenir très bientôt avec un projet, sous l’autorité du Chef de l’Etat et du Premier ministre. Nous sommes en train de préparer le budget et il y a aussi des projets qui vont naître », a-t-il précisé, au sortir de cet échange avec le numéro 1 des élus du peuple.

Par ailleurs, il a promis non seulement de renforcer le rayonnement du travail parlementaire, mais aussi la rapide et fidèle application par le gouvernement des recommandations des élus. Cette rencontre intervient au moment où le premier Gouvernement sous l’ère Félix Tshisekedi multiplie des rencontres visant à présenter un budget concret à la représentation nationale.

Focus sur le nouveau Ministre
Pour ceux qui ne savent pas, Déo Nkusu est né en 1958 à Kinshasa en RDC. Il est arrivé en France en 1981, où il a étudié l’histoire et les sciences politiques. Longtemps militant au sein de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), il va par la suite adhérer au Rassemblement congolais pour la démocratie à la fin des années 1990. De retour au Congo en 2003, il est, pendant la transition, conseiller au ministère de l’Intérieur et, en 2004, est nommé vice-gouverneur du Bas-Congo actuel Kongo Central. Il est élu Député provincial en octobre 2006 et, en janvier 2007, vice-gouverneur de la province, sur le même ticket que Mbatshi Batshia. Un peu plus tard, il deviendra Gouverneur de la province du Kongo Central, ex Bas-Congo. Sa nomination au gouvernement central avait provoqué une vive joie parmi la population de la ville de Matadi, qui l’avait élu Député national et provincial lors des dernières échéances politiques de décembre 2018.

MB