Dernières publications

Le programme du Gouvernement Ilunga Ilunkamba a été adopté vendredi 6 septembre 2019, par l’Assemblée nationale de la République démocratique du Congo.

Avant son adoption, le Premier ministre congolais a, d’abord, répondu aux préoccupations soulevées le mardi 3 septembre 2019, par la représentation nationale. Selon les résultats du vote, 379 élus du peuple présents dans la salle du congrès, 375 ont voté pour l’approbation du programme gouvernemental, 0 contre et 4 autres personnes se sont abstenues. Présent dans la salle, l’élu de la circonscription de Pangi dans le Maniema, Bathé Ndjoloko, a saisi l’opportunité pour exprimer sa satisfaction. En effet, répondant aux questions de votre journal, ce Député national attend de la présente équipe investie de se mettre réellement au service de la population.

Très satisfait du fait que les désidératas soulevées le mardi 3 septembre ont été pris en compte par la nouvelle équipe, Bathé Ndjoloko promet de soutenir le présent gouvernement jusqu’à la réalisation de ses nombreuses missions. «Nous avons tenu à ce que beaucoup de nos préoccupations soient reprises dans ce programme. Heureusement que le Premier ministre avec son Gouvernement, avait pris le temps de nous consulter par caucus, par grandes régions, et pour nous, nous sommes satisfaits », dit-il. Et de renchérir : «les grandes préoccupations du moins de la population du Maniema comme ailleurs ont été prises en compte. Particulièrement pour le Maniema, ce sont les routes des dessertes agricoles ; le secteur minier avec la Sakima, cela est pour nous une grande satisfaction ».

Parlant du redressement national à partir de la base qu’a prôné le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, l’élu de Pangi estime que cela doit être une réalité. D’où, appelle-t-il les intellectuels, PDG et ceux qui ont des moyens d'investir dans les milieux ruraux de le faire. «Moi, je l'ai toujours dit et ma base le sait. Si nous, intellectuels, si nous qui avons un peu plus de moyens, des PDG et autres n'investissons dans les villages, on ne pourra jamais décoller parce que le gros de congolais vit dans le milieu rural », a dit par ailleurs l'élu de Pangi. Il trouve, pour son compte, le programme du gouvernement ambitieux et meilleur, adapté aux réalités du pays. Il souhaite, par ailleurs, la mise en pratique de celui-ci pour le bien du Peuple.

Merdi Bosengele