Dernières publications

C’est dans le magnifique cadre de l’usine de traitement de Ngaliema qu’a eu lieu, le mardi 3 septembre 2019, la cérémonie solennelle de remise de deux camions citernes à la Régideso par la CEP-O.

Ce don est acquis dans le cadre du projet d’alimentation en eau potable en milieu urbain PEMU, financé par la Banque mondiale. Il a pour mission de servir les populations qui éprouvent de sérieuses difficultés d’approvisionnement en eau potable, et également de lutter contre le Choléra qui resurgit dans la Capitale. Pour le DG de la Régideso, Clément Mubiayi, ce don est l’émanation de la volonté du gouvernement, qui travaille pour venir en aide aux populations qui se situent loin des réseaux de distributions et qui ne sont pas épargnés des risques de cette maladie.

Dans une matinée ensoleillée, sourire aux lèvres, les agents et cadres de la Régideso, accompagnés de leur DG, Clément Mubiayi, et du coordonateur de la cellule d’exécution des programmes de la Régideso (CEP-O), Philippe Lumeka, ont échangé quelques mots de bienvenu avant que ce dernier ne donne officiellement les clés et les documents de bord de ces deux véhicules à la Régideso. A son tour, Clément Mubiayi les a remis au Directeur provincial de la Régideso, M. Matumele.

Dans son mot, le coordonateur de la CEP-O a indiqué que ce don est le fruit de la volonté du gouvernement, qui a entendu le cri de cœur des populations qui se situent loin des réseaux de distributions de la Régideso et qui s’esquintent nuits et jours à la recherche de l’eau potable, sans compter les risques auxquels ils sont exposés, pour ne pas citer les épidémies dues au manque d’hygiène. Il a également insisté sur le fait que ‘’cette donation répond tout d’abord à la disposition de la Constitution de notre pays, qui veut que l’on distribue de l’eau à tous les congolais‘’. Parlant de maladie, il y a le problème du choléra, qui menace encore à Kinshasa et qui exige beaucoup de soins dans les ménages. Sans eau potable, il est donc impossible d’y remédier, a-t-il rappelé.

Acquisitions majeures
M. Clément Mubiayi, quant à lui, a tout d’abord remercié la Banque mondiale pour son implication dans ce projet soutenu par le Gouvernement et le Chef de l’Etat dont la mission est premièrement de s’occuper du bien-être du peuple. Paraphrasant le Coordonateur de la CEP-O, le DG a martelé sur le fait que cette résolution d’alimentation en eau ne concerne pas seulement les réseaux non pourvus du réseau de distribution de la Régideso, mais aussi toutes les zones de la Capitale qui sont couvertes par la Régie mais qui sont, pour la plupart, des parties construites sur des collines. De ce fait, elles connaissent d’énormes difficultés d’alimentation en eau potable, à l’instar de la commune de Ngaliema où des masses des populations doivent se lever tôt et se déplacer à la recherche de l’eau, parcourant des longues distances.
Toute la délégation a inspecté ces deux nouvelles acquisitions de la Régideso, toutes pimpantes et Clément Mubiayi a exhorté le Directeur provincial d’en faire bon usage. ‘’Nous remercions la Banque Mondiale de nous avoir doté de ces outils de travail. Même si l’usine tant attendue de l’ozone tarde à venir, nous pensons que ces deux véhicules régleront, tant soit peu, plusieurs problèmes d’eau potable que nous connaissons dans notre pays il y a belle lurette. Il sied donc d’en faire bon usage, pas seulement pour les zones collinaires, mais surtout pour celles qui n’ont pas la desserte car, cette couche de population a aussi droit à la vie‘’.

Il faut noter que ces deux camions citernes pourront desservir toute la partie Ouest de la Capitale, en l’occurrence, la commune de Ngaliema et même, les coins les plus reculés de Mont- Ngafula.

La Pros.