Dernières publications

Depuis son investiture le 24 janvier 2019, le Président de la République, Félix Tshisekedi, a presque fait le tour du monde dans des voyages récurrents sans doute à l’affût des liens diplomatiques plus solides.

Dans deux semaines, sauf changement de programme, il se rendra en Belgique, sur la terre qui a bercé sa jeunesse et ses débuts en politique. En séjour du 17 au 20 septembre 2019, le chef de l’Etat va probablement visiter l’Ecole royale militaire belge pour sceller la reprise de la coopération entre les deux pays dans ce domaine, selon des sources officielles. Ce déplacement tout comme celui du Japon où il a pris part à la 7ème édition de la TICAD, intervient après la publication du gouvernement que les congolais auront attendu pendant 7 longs mois.

Des sources proches de la diaspora confirment également cette information. Après donc plusieurs mois déjà à la tête du pays, Félix Tshisekedi qui a vécu longtemps en Belgique, à Leuven, n’avait plus posé les pieds dans sa seconde patrie. Selon le calendrier, il devrait être reçu le premier jour par le ministre des Affaires étrangères sous les ors du palais d’Egmont, cela avant un déjeuner au palais royal.

Il est également prévu une visite à l’Ecole royale militaire, en vue de sceller la reprise la coopération dans le domaine de l’armée entre la RDC et la Belgique. Il faut dire que le 17 septembre sera un grand jour pour ces deux pays qui ont coupé le pont d’attente il y a environ une décennie.

Toujours selon le programme, le fils du Sphinx devra assister à un grand dîner organisé dès le premier jour de son arrivée en l’honneur de la délégation présidentielle par la chambre de Commerce Belgo-luxembourgeoise et ACP. Et le lendemain, Félix Tshisekedi se rendra à Anvers pour visiter le milieu diamantaire, avant d’aller vers les installations du port d’Anvers, et chuter par un passage au consulat de la RDC en Belgique.

La diaspora n’a pas été écartée car, une rencontre est envisagée au Heysel. Pour cette communauté congolaise vivant en Belgique, ce moment sera le plus grand, puisqu’il leur permettra de communiquer avec leur Chef de l’Etat, sur tous ce qui concerne leur avenir en tant que congolais. Quant à la sécurité, il est important de signaler que toutes les dispositions ont été mises en place pour éviter toute éventualité de trouble durant tout le séjour du garant de la nation congolaise au Royaume de Belgique.

Grâce Kabedi