Les Groupes parlementaires de l’opposition ont, à travers une déclaration faite vendredi 5 juillet 2019, à l’hémicycle du palais du peuple, invité le peuple congolais, les organisations de défense des droits de l’homme ainsi que divers partenaires intéressés à la promotion de l’Etat de droit et de la démocratie, à se mobiliser et soutenir les actions visant « la désapprobation des arrêts iniques tant décriés », font savoir les Groupes parlementaires dans la déclaration lue par le Député national ‘’validé’’ Cherubin Okende.

Devant la presse locale, ces élus ne sont pas allés par quatre chemins. Après les arrêts rendus, le mercredi 3 et jeudi 4 juillet dernier, par la Cour Constitutionnelle, en rectification des erreurs matérielles et portant publication des résultats définitifs des législatives, ils ont invité tous les élus du peuple de l’Opposition parlementaire d’introduire des recours auprès des institutions parlementaires afin de réclamer ce qui est de droit. Ci-dessous, lisez l’intégralité de la déclaration.
COMMUNIQUE DES GROUPES PARLEMENTAIRES DE L'OPPOSITION
Consécutivement à notre communiqué du 25 juin 2019 relatif à la dénonciation de l’invalidation des Députés nationaux et Sénateurs de l’Opposition, et à la suite des arrêts rendus par la Cour constitutionnelle portant rectification des erreurs matérielles et publication de la liste définitive des Députés nationaux et Sénateurs, quinze Députés nationaux sur vingt-six parlementaires demeurent invalidés. Il s'agit des honorables:
1. KABONGO wa KABONGO Boniface, circonscription de Kalemie/Ville
2. NSUNZU KANYINDA Vital, circonscription de Lubumbashi
3. SEBABI BAHATI, circonscription de Rutshuru
4. MUZA KAYEMBE Clément, circonscription de Kinshasa/Tshangu
5. GODA MOTO Palesti, circonscription de Bosobolo
6. DONGO MOBUTU YEMO, circonscription de Gbadolite
7. MEKATA LIKOY Didier, circonscription de Yahuma
8. ALAKANI BASEKE YOGO Jean Martin, circonscription de Lisala-Ville
9. AKIM WANGA Albert, circonscription de Kungu
10. KALALA MIDIBU Jean Martin, circonscription de Kinshasa/ Mont Amba
11. KWAK WA N'KAKALA Faustin, circonscription de Feshi
12. MEYENGA MWANA IMENE Augustin, circonscription de Kongolo
13. KASEREKA VAHIKEHYA Jules, circonscription de Beni-Territoire
14. BAKATSURAKI KAVUSA Semeyi, circonscription de Lubero
15. BEDI HEDA Grégoire, circonscription de Bumba.

Les Groupes parlementaires de l’Opposition à savoir le MS-G7, l’AMK-AI et le MLC- ADN, désapprouvent catégoriquement ces invalidations injustes et ce, au-delà du délai fixé par la loi.
Les Groupes parlementaires de l’Opposition constatent que la Cour constitutionnelle a invalidé des élus de l'Opposition après avoir, selon elle, procédé au recomptage des voix ;
Les Groupes parlementaires de l’Opposition font observer que ce recomptage a eu lieu en l’absence des parties à savoir la CENI, le Ministère public, des Députés proclamés élus ou leurs représentants et ce, en violation manifeste de la loi et du principe du contradictoire ;
Les Groupes parlementaires de l’Opposition réaffirment leur solidarité à l’endroit des députés injustement invalidés et s’engagent à leur apporter tout soutien nécessaire à la défense de leurs droits bafoués par la Cour constitutionnelle ;
Les Groupes parlementaires de l’Opposition invitent les membres de l’interinstitutionnel à prendre la mesure des arrêts rendus par la Cour constitutionnelle en violation manifeste des lois de la République en vue de prendre des dispositions utiles garantissant le droit des députés nationaux injustement invalidés.
Les Groupes parlementaires recommandent aux collègues députés victimes de ces arrêts iniques de saisir les institutions parlementaires internationales en vue de la défense de leurs droits.
Les Groupes parlementaires de l’Opposition s’engagent à poursuivre l’œuvre exaltante de moralisation de la vie politique et de la stigmatisation de tous les intervenants véreux qui discréditent la justice congolaise. Car, seule la justice élève une Nation.
Les Groupes parlementaires de l’Opposition invitent solennellement le peuple congolais, les organisations de défense des droits de l’homme ainsi que divers partenaires intéressés à la promotion de l’Etat de droit et de la démocratie, à se mobiliser et soutenir les actions visant la désapprobation des arrêts iniques tant décriés.
Par notre lutte citoyenne pacifique, la République vaincra !

Que Dieu bénisse la RDC et son vaillant peuple !
Fait à Kinshasa, le 05 juillet 2019
POUR LES GROUPES PARLEMENTAIRES DE L'OPPOSITION

Hon. Bienvenu APALATA
MS-G7

Hon. Denis KASHOBA
AMK-AI

Hon. Alexis LENGA
MLC-A.D.N