Deux ans après son décès, Etienne Tshisekedi ne cesse de susciter des réactions concernant son combat politique, principalement du progrès social de la population congolaise.

Lequel progrès se passe, selon son idéologie, par la concrétisation d’une véritable démocratie et égalité sociale dans le pays. Et, dans la foulée de l’arrivée de sa dépouille mortelle atterrit dans la ville de Kinshasa, via l’aéroport de N’djili, le jeudi 30 mai, plusieurs acteurs politiques n’ont pas manqué de livrer quelques mots. Moïse Katumbi, Martin Fayulu et Jean-Pierre Bemba, tous leaders de la coalition Lamuka qui s’opposent actuellement à la légitimité de Félix Tshisekedi, le fils du défunt, ont, à travers leurs comptes Twitter, rendu hommage à celui qu’il considère comme le véritable combattant de la démocratie et la liberté.

Le Coordonnateur de Lamuka, Moïse Katumbi, souhaite un bon repos éternel au Sphinx de Limete qui a effectué son dernier voyage en RD. Congo, la terre de ses ancêtres. « Alors que le Président Etienne Tshisekedi effectue son ultime voyage vers la RDC pour trouver enfin le repos éternel, nos prières l’accompagnent. Son combat pour la démocratie, la liberté et la dignité nous inspire tous. Que la terre de nos ancêtres lui soit douce et légère ! », a-t-il déclaré dans ce réseau social. Martin Fayulu, candidat malheureux à la Présidentielle 2018 qui, du reste, était comme le mobilisateur lors des manifestations de Tshisekedi wa Mulumba, s’est dit fier de l’avoir accompagné durant son périple sur terre. «La dépouille mortelle du Président Etienne Tshisekedi arrive sur la terre de nos ancêtres. Fier d’avoir été à ses côtés depuis 1990, je salue son combat pour la justice et la démocratie en RDC. Nous garderons de lui la force de ses convictions et son amour pour le peuple », a indiqué Fayulu Madidi. Jean-Pierre Bemba Gombo, quant à lui, salue le côté social de cet opposant historique. Il invite tout le monde à retenir de lui sa lutte acharnée pour la démocratie : «L’ultime acte des obsèques de Feu Etienne Tshisekedi va (enfin) s’achever. Je me souviens du soutien moral qu’il m’a apporté en me rendant visite à deux reprises à La Haye. Retenons tout son combat pour la démocratie. Que son corps repose en paix sur la terre de nos aïeux».

Les funérailles du lider maximo se tiennent ce vendredi 31 mai à samedi 1er juin au Stade des Martyrs. Ce lieu qui va certainement recevoir du monde, eu égard à la carrure politique de ce combattant pour la démocratie, l’Etat de droit et le progrès social. Déjà, plus de dix Chefs d’Etat ont confirmé leur présence parmi lesquels, Alpha Condé du Guinée, Edgard Lungu de la Zambie ou encore Paul Kagame du Rwanda.

Corneille Lubaki