Le nouveau bureau de l’Assemblée provinciale de Kinshasa ne faibli donc pas à sa volonté farrouche de remettre de l’ordre dans le fonctionnement de la gestion de la ville, particulièrement sur le plan des finances.

Faisant l'objet d'une question orale avec débat, initiée par le Député provincial Charles Mbuta Muntu, Raoul Elenge, le DG de la DGRK, est tenu d’apporter de la lumière sur les accusations correspondantes à l'évasion des recettes de la ville de Kinshasa, estimées à plusieurs milliers de dollars américains.
Une séance plénière est donc prévue dans la matinée de ce lundi 13 mai 2019 au siège de l’Assemblée provinciale de Kinshasa. Une question orale avec débat adressée au Directeur Général de la Direction Générale des Recettes de Kinshasa est inscrite à l’ordre du jour. Mais, également, l’examen et adoption du projet de Règlement financier de l’Assemblée provinciale de Kinshasa.
Déjà, l'auteur de cette question orale avec débat affirme disposer des documents faisant état de plusieurs centaines d'entreprises de Kinshasa qui paient régulièrement les taxes, mais qui ne sont pas répertoriées dans le fichier électronique de la DGRK. Question qui fait suite à la mise à la disposition de la justice, par l'Assemblée provinciale de Kinshasa, de Guy Matondo, ministre provincial des Finances de l'Exécutif provincial récemment suspendu par le Gouverneur de la Ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, lors de son tout premier conseil de sécurité.

Boris Luviya