Dernières publications

Après avoir pris langue avec les Députés nationaux, élus de Beni ville, Beni territoire et Butembo, concernant la santé et la sécurité des populations de l’Est du pays, le Président de l’Assemblée nationale, Madame Jeanine Mabunda Lioko, a été une fois de plus sollicitée hier, mardi 7 mai 2019. Elle a reçu en audience, à tour de rôle, le réseau des femmes parlementaires, le Président du réseau des jeunes parlementaires, l’élu de la Funa, Patrick Muyaya et enfin le Député national Denis Kashoba.

Toujours à l’écoute, le numéro 1 des Députés, s’est montrée accueillante, ouverte et surtout à l’écoute des préoccupations de ses visiteurs. Au final, elle a pu récupérer les plaidoyers du réseau des femmes parlementaires.

«Le Réseau des femmes parlementaires doit être réactivé dans le sens voulu par le nouveau Règlement Intérieur de l'Assemblée nationale », voilà, ce qu’aura a été le plaidoyer qui vient d’être déposé ce mardi par les Députés Adèle Kayinda, Annie Mombunza et Patricia Nseya, auprès de la Présidente de l'Assemblée nationale. Le Président de la Chambre basse du parlement s'est montré favorable à cette réclamation des élues femmes. Ensuite, le speaker de la Chambre basse du parlement a échangé avec le Député Denis Kashoba.

Quant au Député national Patrick Muyaya, Président du réseau des jeunes parlementaires, il a échangé avec l'honorable Présidente sur la nécessité de formaliser et de revitaliser ce réseau, mais aussi de la nécessité de revisiter le contenu de la Rtnc3, pour la rendre véritablement une chaîne parlementaire et réduire ainsi le fossé de communicabilité entre le travail des élus et la perception de la population. Encore une fois, l'honorable Jeannine Mabunda s'est montré ouverte à la proposition et a même proposé des pistes de solution.

Merdi Bosengele