En définitive, Jeanine Mabunda Lioko, fraichement élue à la tête de l’Assemblée nationale RD Congolaise, a bel et bien présidé sa toute première séance plénière, tenue comme de coutume dans la salle du congrès de l’hémicycle du Palais du peuple.

Alors que son avènement aura marqué les esprits, cette-fois-ci, le fait de voir une dame de son calibre au perchoir, ne peut qu’être loué par les adeptes de l’émancipation de la femme congolaise. Au parlement, au cours de la séance plénière d’hier, jeudi 2 mai 2019, le Bureau définitif de l’Assemblée nationale a demandé aux élus du peuple, conformément aux dispositions des articles 55, 56, 57,58 et 59 du Règlement Intérieur, de se constituer en groupes parlementaires et transmettre les compositions, les statuts et règlements intérieurs des différents groupes au bureau de l'Assemblée nationale.

Ici, l’objectif poursuivi par l’équipe Mabunda, c’est de doter à cette grande institution de la République, le plus rapidement possible, des six organes techniques pour son bon fonctionnement. Pour y arriver, tenant mordicus à sa vision rendue publique lors de la campagne électorale, la toute plénière sous l’ère Mabunda a été marquée par la ponctualité du Bureau définitif qui laisse prédire la rigueur et le sérieux de cette législature. Cela n’a pas manqué d’être salué ouvertement par certains élus, souvent habitués à des plénières commençant 2 ou 3 heures après l'heure indiquée. Quand au fond des matières, les députés ont, au cours de cette plénière, calibré la mise en place des 10 commissions permanentes, des groupes parlementaires et du comité des Sages, conformément aux dispositions des articles 55, 56, 57,58 et 59 du Règlement Intérieur. «Pour que nous puissions nous mettre au travail en vue d’accomplir nos obligations constitutionnelles dans l’intérêt supérieur de la nation, nous devons compléter la mise en place de quatre autres organes restants, en commençant par les groupes parlementaires», a déclaré Jeanine Mabunda à la plénière.

Ainsi donc, les Députés nationaux ont cinq jours pour se constituer en groupes parlementaires et transmettre les compositions, les statuts et règlements intérieurs des différents groupes au bureau de l'Assemblée nationale. Elle invite les groupes à déposer aussi l’acte constitutif. « A propos des groupes parlementaires, il y a lieu de préciser que leur organisation et leur fonctionnement sont définis par les articles 54 à 59 de notre Règlement Intérieur… ainsi, vu l’urgence, le Bureau accorde un délai de cinq jours aux Députés pour se constituer en groupes parlementaires. Dès lors, chaque groupe parlementaire est tenu de déposer l’acte constitutif de son groupe ainsi que la liste de ses membres », dit-elle à l’auguste assemblée. En guise de rappel, chaque commission doit comporter au maximum 25 membres conformément au Règlement Intérieur.

Ne s’étant pas limitée là, au second point, la plénière a décidé de la mise en place d'une commission spéciale chargée d'élaborer l'avant-projet du budget de l'Assemblée nationale qui devra être envoyé au gouvernement pour insertion dans la prochaine loi des finances, exercice 2020. L’Assemblée nationale est constituée de six organes. Il s’agit de l’assemblée plénière, le Bureau, les commissions permanentes, les groupes parlementaires, la conférence des présidents et le comité des sages.

Merdi Bosengele & CL