*Le Premier Ministre Bruno Tshibala vient de signer officiellement quelques lettres tenant à rétablir de l’ordre au sein du Gouvernement qu’il dirige, jusqu’à preuve du contraire.

S’agissant du Ministère des Sports et Loisirs, Tshibala Nzenzhe prend acte de la renonciation de Mme Astrid Madiya à la poursuite de l’intérim dont elle a été chargée à la suite de la démission de Papy Niango, élu Député national. Il demande en même temps à l’Inspecteur général des finances de diligenter une mission d’audit sur la gestion des fonds alloués à ce Ministère, pour la période allant de janvier 2019 à ce jour. ‘’Il y a urgence‘’, lance-t-il. Il désigne, cependant, le Ministre d’Etat, Ministre des relations avec le Parlement, Lisanga Bonganga, pour poursuivre cet intérim dans un esprit républicain et en instaurant l’apaisement et la sérénité au Ministère des Sports et Loisirs. Ainsi, indique-t-il, le Secrétaire Général du Gouvernement est chargé de superviser la remise-reprise qui doit se faire, au plus tard, ce vendredi 26 avril 2019. Visiblement, le Chef du gouvernement ne transige donc pas lorsqu’il s’agit du respect des instructions.

Cette décision se réfère aux instructions de la lettre du Premier ministre du 22 mars adressée à tous les ministres intérimaires, avertissant que tout celui qui prendra la liberté par rapport à ses instructions allait être sanctionné ou se faire démettre. Dans les couloirs décisionnels, entend-on, Bruno Tshibala est resté égal à lui-même, il est l’homme qui prône l’ordre, la discipline et le sérieux dans la conduite des affaires de l’Etat. Il en est de même au Ministère des Affaires foncières où Emmanuel Ilunga a été relevé de l’intérim qu’il exerçait pour être remplacé par le Ministre près le Premier ministre, Tshibangu Kalala. Ce dernier a reçu des instructions fermes de Bruno Tshibala pour mettre de l’ordre et éviter toutes confusions et cafouillages au sein dudit Ministère. ‘’Dans le souci de préserver un fonctionnement harmonieux et apaisé du Ministère des Affaires foncières et tenant compte du climat de méfiance et de suspicion qui s’observe actuellement, j’ai décidé de vous décharger de l’intérim du Ministre suspendu‘’, lit-on dans la lettre adressée au concerné. Découvrez, ci-après, en fac-similés, les missives du Chef du Gouvernement qui remet de l’ordre au sein de l’Exécutif national.

 br1br2Br3