Les différentes déclarations de Félix Tshisekedi depuis les Etats-Unis n’auront point rencontré l’assentiment de tout le monde.

Car, certaines d’entre elles ont eu un caractère offusquant notamment, à l’endroit du Front Commun Congo (FCC) qui en regrette, par ailleurs. Dans un communiqué rendu public le lundi 8 avril, cette coalition de Joseph Kabila qui, depuis, évolue en parfaite accointance avec le CACH pro-Tshisekedi, a appelé le nouveau Président de la République à favoriser un climat constructif plutôt que d’adouber le diable de conflits avec des propos aux allures militantistes. Le fait pour Félix Tshisekedi, estime le Front commun, de solliciter le soutien des USA dans le sens de ‘’déboulonner le système dictatorial dans le pays’’ remet en cause le parachèvement même de l’alternance pacifique et démocratique concrétisée, par des accolades historiques, le 24 janvier 2019. Toutefois, au-delà de ce que d’aucuns qualifieraient de frustration, le FCC réitère tout de même son engagement à contribuer à la bonne marche de la coalition FCC-CACH. En outre, il demande à Tshisekedi Tshilombo, en tant que Chef de l’Etat et Garant de la nation, de mettre tout en œuvre pour que toutes les institutions constitutionnelles nationales et provinciales soient installées et qu’elles deviennent opérationnelles, dans l’harmonie. Ci-après, in extenso, l’intégralité dudit communiqué du Front Commun pour le Congo.

 FC1

 

 

 

FC2FC3