Dernières publications

*Agenda principal. Engagement et détermination à poursuivre le dur labeur pour le mieux-être et le développement de la Lomami.

Alain Lubamba wa Lubamba mise ainsi sur le renouvellement de la confiance de ses électeurs envers sa modeste personne pour achever son œuvre. Dur comme fer, il y tient…C’est donc, une promesse, un acte de foi en l’avenir. Autant porter le choix sur lui, le 23 décembre 2018. Puis, le juger aux actes.

Déclaration de campagne
Pendant notre mandat à l'Assemblée Nationale, nous avons particulièrement contribuer aux niveaux de travaux en commissions et en séances plénières pour l'enrichissement et le vote de différentes lois spécialement, celles qui concernent les réformes des secteurs de l'électricité, de l'environnement, de la sous-traitance, des mines, du partenariat public-privé et des assurances.
Dans le cadre de la réforme du secteur minier (CODE MINIER), nous avons, personnellement initié et proposé des amendements en rapport avec les mesures de préférence nationale, dont la participation des personnes physiques congolaises (bana mboka) comme actionnaires dans les sociétés minières à concurrence d'au moins 10% des parts sociales. Désormais, aucune société minière ne peut être créée et fonctionnée en RD. Congo sans la participation de bana ya mboka, des batoto ya mugini, des ba pangi na munu comme actionnaires.
En ce qui concerne nos relations avec notre base à KABINDA, dans la province de LOMAMI, elles ont été soutenues par une solidarité qui nous a permis de poser certaines actions dans les domaines de la santé, de l'éducation, de l'agriculture et développement rural.
Nous venons de nouveau solliciter un deuxième mandat auprès de nos électeurs pour de raisons suivantes:
1. Poursuivre notre combat pour l'opérationnalisation et la matérialisation effective des réformes évoquées ci-dessus.
2. Proposer la modification de la loi No 10/010 du 27 avril 2010 relative aux marchés publics notamment, en ce qui concerne la modification:
A. de l'article 37 qui parle de la préférence nationale ou régionale par:
- l'augmentation de taux de rabattement de 15 à 20% de l'offre financière;
- la suppression de toutes les entreprises, mêmes celles de droit congolais dont les capitaux sont majoritairement détenus par les étrangers
B. l'assouplissement en faveur des petites et moyennes entreprises ( PME ) des conditions d'obtention et de délivrance des garanties exigées aux articles 50, 51, 52 et 53 de la LRMP. Il s'agit de:
- la garantie de l'offre ou de soumission;
- la garantie de la bonne exécution;
- la garantie de remboursement des avances ou acomptes.
3. Proposer la loi sur la métrologie afin d'imposer les principes et les normes qui garantissent les mesures quantitatives dans tous les secteurs: santé, alimentation...
Au niveau de KABINDA, nous allons poursuivre dans le cadre de la FONDATION ALAIN LUBAMBA notre programme de dotation en matériels informatiques et panneaux solaires aux écoles secondaires qui organisent la section commerciale, administrative et secrétariat dans nos villages. Nous allons poursuivre également notre programme de formation des paysans sur la culture pérenne (café et palmier) afin de leur permettre dans le cadre des associations de préparer le 3ème âge avec les efforts fournis pendant la jeunesse.
De même, le meteyage des lapins et des canards va continuer.
Voilà chers électeurs, mon agenda principal pour la législature prochaine.
Que Dieu nous soutienne !
Honorable Alain Lubamba wa Lubamba


Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout