Communiqué de Presse


Mesdames et Messieurs de la presse,
Il y a pratiquement une semaine, le 29 novembre 2018, nous nous sommes retrouvés dans cette même salle pour notamment, pour porter à la connaissance de l’opinion nationale, le calendrier de campagne de notre candidat commun de l’opposition congolaise, M. MARTIN FAYULU MADIDI et par la même occasion, dénoncer les embûches semées par le pouvoir visant le blocage de cette même campagne.
En effet, depuis les 29 novembre et 3 décembre 2018, les demandes d’autorisations de survol et d’atterrissage de trois Aéronefs loués auprès des compagnies aériennes étrangères ont été introduites en bonne et due forme auprès de l’autorité compétente.
Après beaucoup de tergiversations injustifiées, un Jet privé a été libéré alors que deux autres Aéronefs demeurent bloqués jusqu’à ce jour sans motifs valables.
Aussi, nous revient-il que des pressions de toute sorte sont exercées sur les compagnies aériennes nationales leur exigeant de ne pas accepter de louer leurs aéronefs appropriés au candidat Martin FAYULU afin de répondre aux exigences techniques liées à l’état des infrastructures de certains aérodromes.
Nous attirons l’attention particulière de l’opinion nationale et internationale sur ce traitement injuste et anti-démocratique infligé au candidat commun de l’opposition, M. MARTIN FAYULU MADIDI alors que les moyens et le personnel de l’Etat sont utilisés abusivement en faveur du candidat du pouvoir FCC, M. EMMANUEL RAMAZANI SHADARY en violation des lois de la République.
Au regard de ce qui précède, LAMUKA exige que la libération sans délai des autorisations de survol et atterrissage de deux avions sollicités auprès de l’Autorité de l’Aviation Civile ainsi que la cessation de toute forme de pressions sur les sociétés locales d’aviation.
Fait à Kinshasa, le 06 décembre 2018
Le Directeur de Campagne
Pierre LUMBI OKONGO

 


Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout