Laurent Batumona, Président du Front du Peuple appelle une nouvelle rencontre de l’opposition pour se choisir un candidat commun.

Il demande aux deux tendances de l’opposition, la coalition de Genève et de Nairobi à se retrouver autour de la table pour désigner un candidat commun pour les élections de décembre.

Le président du Front du Peuple, Laurent Batumona, l’un des principaux alliés de Félix Tshisekedi à l’élection présidentielle du 23 décembre 2018, lance, en âme et conscience, un appel vibrant aux candidats communs de l’Opposition du camp de Lamuka, conduit par Martin Fayulu et à celui de cap sur le Changement que dirige Félix Tshisekedi à se retrouver encore ensemble afin de scruter un autre chemin qui peut permettre de donner un espoir au peuple congolais et au respecter du vœu du Président Etienne Tshisekedi.

‘’L’espoir du peuple congolais ne peut pas s’effriter aussi longtemps que ses leaders luttent sur le terrain pour sa libération’’, a-t-il déclaré hier, dans la soirée, alors qui passait d’une réunion à une autre pour trouver une issue à cette question qui taraude les esprits des Congolais.

Faisant référence de l’appel au Rassemblement de l’Opposition par Etienne Tshisekedi et la division de l’Opposition actuellement, il estime que celle-ci fait le lit du régime en place. Laurent Batumona affirme qu’il n’est jamais trop tard pour se rattraper. Il n’y a pas de honte aussi longtemps que le peuple se retrouve dans l’unité de l’opposition et se raffermit les coudes pour un candidat commun afin de faire face à l’impuissance de ce régime qui ne parvient pas à résoudre les problèmes sociaux de la population.

A quelques heures de l’arrivée à Kinshasa de Félix Tshisekedi, ce leader incontestable pour la richesse des idées, croit encore en la capacité de l’opposition de se surpasser afin de trouver une solution à l’alternance en danger. Il se propose de s’investir pour ne pas perdre des voix et parler d’une seule voix pour le bonheur du peuple congolais. Il rappelle que le camp de Genève avait désigné Martin Fayulu Madidi comme candidat commun de l’Opposition et de l’autre côté, Vital Kamerhe et le Président Félix Tshisekedi ont après avoir désisté à l’accord de Genève ont créé une dynamique qui s’appelle Cap sur le Changement. ‘’Aujourd’hui, la manière dont l’Opposition est en train de se disperser tend vers sa déchéance’’, prévient Batumona. Pour lui, il faut doubler d’ardeur pour se rattraper.

A regarder le temps qui reste pour aller aux urnes et au regard de la campagne électorale qui est déjà lancée, il estime que cela ne peut jamais empêcher les leaders de l’Opposition à se regarder de nouveau face-à-face pour voir ce qui les divise et construire les idées sur ce qui peut les unir. ‘’Pour un vrai nationaliste, il n’est jamais trop tard pour agir quand bien même on est en pleine campagne. Même à cinq jours de la fin de la campagne, il est possible de changer les données. Il suffit de donner un mot d’ordre à la base de rallier tel ou l’autre camp pour un vote utile’’, a déclaré Laurent Batumona avant de reconfirmer qu’il n’est jamais trop tard pour mieux faire car la victoire est devant nous.

Peter Tshibangu