Dernières publications

A l’initiative de sa promotrice, Christiane Yoko, le Complexe scolaire Bon départ a organisé, le samedi 31 août, une formation de remise à niveau en faveur de son personnel, autour de la langue française.

Intervenant quant à ce, l’Editeur-directeur général du Journal La Prospérité, Marcel Ngoyi Ngoyi Kyengi, a adressé quelques recommandations aux participants afin de pouvoir bien manipuler cette langue officielle du pays. Ce qui, bien-sûr, facilitera aussi la communication et la bonne formation des élèves de cet établissement scolaire.

C’est sous le thème « la connaissance du français écrit, du vocabulaire et de l’orthographe pour être performant dans l’exercice de sa profession», que Ngoyi Marcel, Editeur-Directeur Général du Journal La prospérité, est intervenu pour rappeler quelques notions de la langue de Molière aux enseignants et journalistes, faisant office de l’essentiel des participants à cette formation.

Il a commencé par définir le concept Français qui, hormis le fait qu’il soit une langue, est aussi une science étudiée à l’Université, une langue parlée, un outil de travail pour enseigner et transmettre la matière. Mais, il est aussi un espace, un cadre appelé espace francophone, créé le 20 mars 1970 et qui compte 88 états et gouvernements, a-t-il poursuivi. A la question de savoir, que faire pour maîtriser cette langue ? Marcel Ngoyi a laissé entendre qu’il est juste question de maîtriser l’alphabet, les mots et les chiffres, les signes et les nombres, la syllabation, la ponctuation et les signes orthographiques ainsi que la conjugaison des différents verbes, selon leurs classes. Cela, sans oublier la phraséologie, la maîtrise des différentes classes grammaticales, les proverbes et les expressions ; les figures de style telles que la redondance oratoire, l’euphémisme, l’onomatopée, l’hyperbole, le gallicisme et tant d’autres.

Recommandations
Etant donné que l’erreur est humaine mais, persévérer dans l’erreur est diabolique, l’Editeur Marcel Ngoyi a livré, à la fin de son exposé, des conseils en vue d’une autoformation. Il a demandé aux participants d’effectuer une révision générale et régulière des notions grammaticales ; de lire des livres, fascicules ou syllabus, des magazines ; d’effectuer des recherches régulièrement et de cultiver l’esprit de créativité ou d’innovation ; de développement de l’expression orale, en participant aux débats et aux discussions d’intérêt public.
A la fin de son exposé, les enseignants et journalistes ont remercié l’Editeur Marcel Ngoyi pour ces notions très importantes. En outre, ils ont aussi remercié la Promotrice de leur établissement, pour le bon choix de l’orateur.

Joséphine Mawete