En 2021, Félix Antoine Tshisekedi, succédant au Sud-africain Cyril Ramaphosa, présidera à la destinée de l’Union Africaine. En 2021, les pieds de Pape François fouleront le sol congolais, une deuxième visite du genre après que Jean-Paul II, plusieurs décennies auparavant, ait été officiellement en RD. Congo. Et, puis, toujours en 2021, Kinshasa organisera et accueillera les Neuvièmes Jeux de la Francophonie.

Par les temps qui courent, il ne fait pas bon de ceindre l’écharpe tricolore de Bourgmestre de l’une des 24 communes de Kinshasa. A l’heure de Kin Bopeto, projet d’assainissement lancé en fanfare par le chef de l’Etat en personne sur invitation du Gouverneur de la ville-capitale, l’épée de Damoclès plane dorénavant au-dessus des têtes des édiles municipaux accusés d’incompétence.

Entre l’UDPS et son allié post-Genève, l’UNC, tout se passe comme dans un mariage bien de chez nous commencé sous le signe d’un simple « Yaka tovanda ». Après plusieurs années de cohabitation heureuse au cours desquelles des enfants sont nés, et si le ciel d’amour reste au beau fixe, les deux partenaires conviennent alors de « régulariser » leur union devant l’état-civil ou un archibishop d’une quelconque église de réveil.

L’inauguration ce 4 février à Goma (Nord Kivu) du site hybride solaire d’une capacité installée de 1.3 mégawatts, le plus grand d’Afrique subsaharienne est presque passée inaperçue à Kinshasa, plus de 2000 kilomètres à l’Ouest.

Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout