Environ 2h36’ aura été le temps qu’a pris le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, vendredi 13 décembre, pour son adresse sur l’état de la nation devant les deux Chambres du Parlement réunis en congrès.

Dans un pays où la corruption rime avec l’impunité, il est extrêmement difficile de vivre dans l’équité. D’ailleurs, on le sait tous : ‘’Seule la justice élève une Nation’’. Où est-elle donc ? Difficile à répondre. Toutefois, s’il s’agirait de revenir en arrière, en parlant bien-sûr de l’affaire de disparition de 15 millions USD dans le trésor public, l’on pourrait ainsi clamer haut et fort, que la politique des ‘’sanctions’’ aurait déjà tiré sa révérence depuis les années 60.

Joseph Kabila Kabange est annoncé ce vendredi 13 décembre au Palais du peuple, pour assister à l’adresse du Président Félix Tshisekedi, devant le Parlement réuni en congrès. Ce premier discours de l’actuel Chef de l’Etat face aux députés et sénateurs, près d’une année après son accession au pouvoir, s’annonce de toutes les couleurs et couleuvres.

Quoique la construction de différents sauts-de-mouton dans la ville de Kinshasa semble aboutir, plusieurs projections dont la réhabilitation des hôpitaux, inscrites dans le programme d’urgence du Chef de l’Etat ont produit, près de 9 mois après, le syndrome d’irréalisation. Mais pourquoi ? La faisabilité n’était-elle pas quantifiable dans la durée ? Y avait-il un problème de moyens ? Etait-ce un programme fanatique ou faisable ? Tant d’interrogations sans réponses.

Après plusieurs discours au cours des fora et meetings, à l’intérieur comme à l’extérieur du pays, le Président de la République, Félix Tshisekedi va, pour la première fois, depuis son entrée en fonction, le 24 janvier 2019, s’exprimer, ce vendredi 13 décembre, devant les députés et sénateurs.

«Un mariage sans le moindre amour, ni sincérité, est d’avance voué à l’échec ». Les prêtres, ceux qui célèbrent les noces à longueur des journées peuvent en témoigner. Ces derniers se trompent parfois notamment, à cause de l’imperfection humaine.

Les plus lus