Fermée puis vidée de ses pensionnaires, le 7 janvier après deux jours de violentes manifestations d’étudiants (un policier lynché à mort, des dizaines de blessés), l’Université de Kinshasa rouvre ses auditoires le 24 février prochain, selon un communiqué officiel du gouvernement. Et ses auditoires seulement.

Au crépuscule du long règne du Maréchal Mobutu, il était coutumier d’entendre cette phrase : « A chaque Libanais, son colonel ». Traduction de la puissance et de la mainmise des commerçants phéniciens sur l’économie du Zaïre décadent. Aucun secteur ne leur échappait alors. De la grande distribution au transport routier en passant par les services de gardiennage, l’immobilier et la friperie, les Libanais étaient les véritables rois du Zaïre.

Nul n’est au-dessus de la loi. Ou encore : Force doit rester à la loi. Ou encore : Nul n’est censé ignorer la loi. Et encore : Tous (les citoyens) ont droit à une égale protection de la loi. Cette litanie d’aphorismes pourrait être multipliée à l’infini. Ils ont, toutefois, en commun le fait qu’elles mettent au centre de la vie de la communauté, la primauté de la Loi, capable de protéger, comme elle sait activer le bâton de la répression.

La Haute Représentante des Nations-Unies aux droits de l’homme vient de séjourner en RDC. Cinq jours au cours desquels Michelle Bachelet s’est imprégnée, comme bien d’autres avant elle, des questions épineuses de l’exercice des droits humains dans un pays post-(ou en) conflit, selon que l’on voit le verre sanguinolent à moitié plein ou à moitié vide. Certes, une amélioration est perceptible quant à l’expression des droits civiques. En revanche, (et la nuance mérite d’être soulignée), l’exercice plein des droits de l’homme continue à marquer le pas.

L’inauguration du saut-de-mouton de Kinsuka Pompage par le Chef de l’Etat, prévu ce 30 janvier annoncée en toute solennité et tout ce qu’il y a d’officiel sur les antennes de la radio Top Congo par Vital Kamerhe, son Directeur de cabinet le week-end dernier, n’a tout simplement pas eu lieu.

L’UDPS en retraite de 3 jours au Centre catholique Nganda à compter de ce mardi 28 janvier. L’événement pourrait rappeler aux férus des comparaisons celle tenue à Mbuela Lodge (Kongo Central) par les alliés du FCC en novembre dernier, elle-même précédée par les assises de Lubumbashi.

Les plus lus