Dernières publications

Enfin, la semaine du 22 novembre. Eh bien, c’est la semaine électorale attendue depuis bien de lunes par la classe politique congolaise depuis le couac de 2016 et aussi la publication, par la CENI, du calendrier électoral, le 5 novembre 2017.

«Fiasco», c’est un mot d’origine latine, qui symbolise un échec total ou monumental, qui arrive dans une situation donnée, dans la vie des êtres humains. Hélas !

Un peu comme un artiste, le jeu politique rd-congolais ne manque pas d’inventivité tous les jours. Les acteurs se perdent dans leur propre scénario et tentent d’en improviser d’autres. Ce qui démontre tout de suite leur amateurisme.

 La République Démocratique du Congo n’est pas n’importe quel pays. Cela, tant pour ses richesses naturelles que pour les immenses potentialités de ses ressources humaines. L’on notera sur le plan culturel les brillantes pièces de la troupe Théâtrale savamment appelée ‘’Théâtre de Chez Nous’’.

Les élections en République Démocratique du Congo sont-elles illusoires ? Les propos séduisants des politiques ne sont-ils pas qu’un mythe de langage ?

Un peu comme de l’eau et de l’huile, la différence entre les vrais et faux participants aux élections ne tardera pas à se faire voir. Déjà, le 22 novembre prochain, jour du lancement de la campagne électorale, ceux qui sont réellement prêts pour cette bataille des urnes vont se jeter dans la marre.

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout