Dernières publications

Sous la présidence de l’Honorable Jeanine Mabunda, la séance plénière consacrée à l’audition suivie du débat autour du programme du gouvernement s’est déroulée, ce mardi 3 septembre 2019, dans l’hémicycle du Palais du Peuple.

Trois mois après sa nomination, le 20 mai, avant que ne suive la sortie de son équipe gouvernementale le 26 août 2019, il est indéniable que Sylvestre Ilunga maîtrise tous les contours de différentes charges qui seront siennes en tant que Premier Ministre du pays-continent qu’est la République Démocratique du Congo.

L’occasion lui sera, certes, offerte de démontrer, après qu’il ait été nommé, depuis le 20 mai 2019, et dévoilé la composition de son équipe gouvernementale, le 25 août dernier, de présenter son discours-programme aux Députés, ceux-là même qui, à l’issue des élections du 30 décembre 2018, ont reçu mandat, à la fois, de représenter le peuple congolais, de voter les lois et d’exercer le contrôle sur le pouvoir exécutif.

Manifestement, l’absence du Gouvernement était devenue une sorte de faux-fuyant de plusieurs quidams, face à certains aspérités et couacs qui ont marqué, à l’instar de quelques réalisations salvatrices, la gestion de la Res publica, durant les sept derniers mois, depuis l’alternance pacifique au pouvoir intervenue le 24 janvier 2019.

Les plus lus