Dernières publications

Cet avant-midi, sauf imprévu bien entendu, les Sénateurs élus, avec des mains sanguinolents d’actes indignes de corruption, vont faire leur entrée éhontée au sein de la Chambre haute du Parlement, réservée pourtant aux «sages».

C’est la toute première fois que le Sénat accueille de nouveaux occupants depuis les élections de 2006, à l’issue desquelles Joseph Kabila était proclamé vainqueur, devant son principal challenger, Jean-Pierre Bemba. Souvenez-vous, il s’agissait des premières élections «démocratiques» organisées dans ce pays. Ce sera donc aujourd’hui, une séance plénière décisive dans la salle des conférences Internationales du Palais du Peuple. Un seul point à l’ordre du Jour : l’ouverture solennelle de la 1ère Session Extraordinaire de la 3ème Législature de la 3ème République. Il s’en suivra la validation des mandats, l’élaboration du règlement intérieur et l’élection des membres du bureau définitif de la chambre haute.
A l'issue des élections sénatoriales tenues le 15 mars dernier, le sénateur Mamboleo Mughuba est le plus âgé, tandis que Victorine Lwese et Marie- Josée Kamitatu sont les plus jeunes. Ces trois élus vont composer le bureau provisoire du Sénat, conformément à l'article 114 de la constitution, cité dans l'article 224 de la loi électorale.

Du côté de l’Assemblée nationale, les élus sont appelés à déclarer leur appartenance politique afin de mieux les identifier. Et, le calendrier concernant l’élection du Bureau définitif n’ayant pas été respecté, un nouvel almanach devra être fixé en urgence afin que les Députés nationaux puissent siéger en bonne et due forme. Sans oublier que la Cour constitutionnelle est encore au four et au moulin pour éplucher les contentieux pour ce qui est des législatives nationales et provinciales.
Les institutions seront certes installées, mais le doute installé dans le chef des congolais et même aux yeux du monde sur l’écœurante affaire de corruption en RDC fera des parlementaires, des «illégitimes faisandés». Un cachet qui collera, sans doute, les méchants et les gentils dans le même sac, durant toute la législature.
Entre-temps, le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, dans son périple aux USA, a été reçu ce jeudi au Sénat américain par le Sénateur INHOFE, (Président de la Commission des Armées et armements) qui a salué les avancées de la RDC depuis son avènement au pouvoir.

Toujours en visite de travail, le Chef de l’Etat était à Washington. Invité à la Chambre du commerce US, il a lancé un appel aux investisseurs américains à investir au Congo, tout en leur garantissant un climat d'affaires propice.
Par la suite, il était visité le mémorial dédié au célèbre Pasteur afro-américain Martin Lutter King, militant non-violent pour les droits civiques des Noirs aux Etats-Unis, mais aussi la Georges Town University qui a formé le basketteur Mutombo Dikembe.
Son séjour se termine ce 5 avril 2019, aux Etats-Unis.

La Pros.

 


Les plus lus