L’un des ténors de l’histoire de la musique congolaise a, de son vivant, été reconnu à sa juste valeur. Né le 19 février 1949, Joseph Londa Kiambukuta alias Josky Kiambukuta a célébré un double anniversaire : 70 ans d’âge et 50 ans de carrière musicale le samedi 23 novembre 2019 à l’espace ‘’Chez Ntemba’’ à la commune de la Gombe.

C’est dans une soirée de gala, que l’artiste a fait profiter à l’assistance un spectacle de saxo dont il détient encore une bonne touche. Plusieurs personnalités ont pris part à cette soirée dont le Premier Vice-président du Sénat, Samy Badibanga. Chapeau bas aux initiateurs de l’événement, à savoir : Tshaka Kongo et Guyguy Mbyi Kana, respectivement responsables des Ong «Artiste en danger» et «Etoile du monde».

Joseph Londa Kiambukuta, Josky, Djo sex, le lion de la scène, le commandant de bord, est à la fois auteur, compositeur et interprète. C’est l’une de grandes voix de la scène congolaise. Il se révèle comme un véritable chateur en 1969 dans l’Africa Fiesta Sukisa du docteur Nico Kasanda, le virtuose de la guitare. Il y perfectionne ses talents d’auteur compositeur et arrangeur. Il interprète «Bolingo ya sens unique » et « Bolingo kisi te » qui lui font acquérir une grande popularité.
A la mort de Franco, Josky avec ses 3 autres frères Ndombe, Shakembo et Lutumba perpétuent l’école du Tout-Puissant Ok Jazz durant 4 ans.

Le 4 janvier 1994 à Bruxelles, ils décident de la fondation de l’orchestre Bana Ok présidé par Simaro Lutumba dont il est le Vice-président.
Grâce à un véritable mélange du Soukous, Rumba, Odemba, Sebene et Ndombolo, l’orchestre Bana Ok connut un succès qui dépassa vite les frontières nationales avec les tournées qu’il organisa à travers l’Afrique et l’Europe.
Il réalisa un certain nombre d’albums tels que « Bakitani » et « Cabinet molili » en 1994, « Trahison » en 1997, « Toucher jouer » en 1998, « Dernier avertissement » et « Tonnerre show » en 1999, « Oui ça va » en 2003, « Bula ntulu » en 2004.
Très populaire dans le milieu musical congolais, Josky Kiambukuta a collaboré avec divers artistes dont Ricardo Lemvo (ay valeria), Papa Wemba (Mwana Molokaï), Koffi olomide (Ngounda), Jb Mpiana et Wenge Bcbg (Mumune).

Cyprien Indi

 

Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout