C’était au cours d’une conférence de presse tenue le vendredi dernier, au centre culturel Awart, situé dans la commune de Bandalungwa, au quartier Moulaert que l’artiste musicienne Chrétienne, Cianda Bakajika a annoncé au public la sortie officielle de son nouvel album intitulé «Njila Wa Lupandu», en langue Luba, qui signifie «Le chemin du salut».

Devant les chevaliers de la plume, la chanteuse chrétienne a commencé par dire merci au Très Haut, le Créateur, le Dieu Tout-Puissant, qui lui a permis de réaliser cette œuvre musicale, malgré de nombreuses épreuves et tentations survenues dans sa vie. « J’ai connu des moments difficiles avec ma santé au point de perdre tout espoir de vivre, mais Dieu m’a relevé. C’est pourquoi, ne sachant quoi lui donner, j’ai décidé de chanter en son honneur», a-t-elle fait savoir. Faisant d’une pierre deux coups, Maman Cianda, comme ses fans l’appellent affectueusement, a profité de cette opportunité pour fêter son anniversaire. Et, à cette occasion, elle a vivement remercié son tendre époux, Paul Bakajika Sombamania, qu’elle considère comme son premier conseiller, en même temps son mentor.

Notons que lors de cette matinée riche en couleur, le public convié à cette manifestation a goûté en premier le générique de la chanson «Njila Wa Lupandu», qui a émerveillé les esprits. Après cette brève prestation, la chantre de l’Eternel a souligné que le présent album comprend un CD audio avec dix chants et un CD vidéo avec six titres. «Cet album a été réalisé grâce à cette équipe forte qui m’entoure. Ces jeunes filles et garçons presque tous étudiants et femmes mariées ont accepté malgré leurs occupations de m’accompagner dans ma carrière musicale», dit-elle, tout en invitant les peuples de Dieu à s’approprier cet opus de dix titres et six clips dont la chanson phare est « Njila wa lupandu » pour leur édification chrétienne.

Raphaël Mansangu

 

Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout