Au pouvoir ou en dehors, Marie Olive Lembe Kabila reste égale à elle-même. Comme toujours dans ses œuvres, la très généreuse première dame ‘‘honoraire’’ de la RDC n’est pas restée indifférente à la disparition inopinée du jeune comédien congolais, Jacques Chico Pululu. Le mercredi 8 janvier, elle a dépêché d’urgence sa représentante avec une enveloppe de 10.000 USD pour remettre à la famille biologique de l’illustre disparu.


En espèce, cette bagatelle somme est destinée à servir à l’organisation des funérailles de Pululu. Il va couvrir, certainement, toutes les dépenses nécessaires liées à la prise en charge intégrale des obsèques notamment, l’achat du cercueil, l’inhumation et le bain de consolation...
A son arrivée, Angèle Kanam, l’envoyée spéciale d’Olive Lembe, a été accueillie par le Président de l’Association Nationale du Théâtre Populaire et du Cinéma (ANTPC), Masumu Debrindet ainsi que d’autres figures emblématique de l’art dramatique congolais, telles que Fiston Saï Saï, Rock Bodo…
Curieusement, renseigne-t-on, la gestion de cet argent n’est confiée ni à Masumu Debrindet ou encore à Saï Saï, ex-patron du défunt.
Sur instruction de la donatrice, les 10.000 USD sont gérés par Angèle KANAM, en collaboration avec la famille et le président de l’ANTPC. Ensemble, ils vont faire toutes les dépenses selon la volonté de la famille biologique de l’illustre disparu.
L’idéal est surtout que Pululu, qui a apporté du sourire et de la gaieté aux millions de Congolais à travers ces scénarios rocambolesques, soit dignement inhumé, avec des hommages mérités.
Selon les observateurs avertis, cette décision de maman Olive Lembe a été prise à cause des désordres provoqués par le manque de transparence enregistré dans la gestion des enveloppes octroyées par l’ex-première dame lors des décès des comédiens Roger Vika Mundueri et Solange Mindondo.

Il était 20h40’ lorsque Angèle Kanam a foulé le sol de l’avenue Kwamouth, dans la parcelle familiale du jeune comédien décédé le 23 décembre 2019 à la suite d’une crise cardiaque à Kinshasa. D’abord, sa présence était pour consoler et transmettre le message de condoléances de la part de celle que les Congolais appellent affectueusement Maman Olive Lembe à la famille biologique et artistique congolaise.
Prenant la parole au nom d’Olive Lembe, elle a indiqué que l’épouse du Raïs est très touchée de la disparition de Pululu dont le savoir-faire artistique et son esprit de créativité a beaucoup marqué le public. «Vous savez que son nom figurait également sur la liste des artistes comédiens que maman Olive LEMBE avait reçus, le 30 décembre dernier, lors de sa réception de convivialité à Kingakati. Ce geste de cœur de notre chère ex-première dame de la République est une expression de compassion à la famille inconsolable. Vraiment, elle est de cœur avec tout le monde qui a connu ce grand artiste, en la personne de Pululu…», a soutenu Angèle Kanam.

Rappelons que la levée du corps de la morgue intervient ce samedi 11 janvier pour son exposition au stade Vélodrome de Kintambo où le public va rendre les derniers hommages dignes à ce talentueux artiste congolais. 37 ans, Chico PULULU sera porté en terre le dimanche 12 janvier à la Nécropole de la N’sele, dans la périphérie de Kinshasa.

Jordache Diala

Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout