C’est un climat de tristesse, de consternation mais surtout d’angoisse qui règne actuellement au sein de la Société congolaise des Droits d’auteurs et Droits Voisins, « SOCODA ». Un véritable coup dur pour le Conseil d’administration de cette coopérative privée des Artistes. Oui ! Au moment où personne ne pouvait y penser, la mort frappe à la porte de la société.

Alors que Nyoka Longo et sa bande cherchent à tout prix à remettre les choses sur la bonne voie. Mais, le destin décide autrement pour arracher brutalement un des administrateurs de la SOCODA. Il s’agit de MUTOMBO NYAMABO Ben, chanteur, patron de son groupe Choc Stars et commerçant.

Cet artiste a tiré sa révérence dans l’avant-midi du mercredi 4 décembre 2019, à l’hôpital général de référence de Kinshasa, ex-Mama Yemo.

«On ne se sait pas trop au sujet de la maladie qui l’a conduit à la mort mais il a fait plus d’une semaine dans le coma. Deux jours après notre passage à l’hôpital, Ben en est sorti mais malheureusement, il nous a quitté aujourd’hui», renseigne l’artiste Paul Balenza, sociétaire de la SOCODA.

II faut noter que Ben NYAMABO, par son influence, a été un allié de taille aux côtés du Vice-président du Conseil d’administration Jossart Nyoka Longo, dans son combat contre Verckys Kiamuanaga qui a finalement jeté l’éponge.
Le géniteur de la chanson « Riana » avait même participé à la dernière réunion incidentelle de la SOCODA au cours de laquelle il a été menacé par son collègue, le chanteur Adricha Tipo Tipo qui défendait la position du Président du conseil d’administration.

D’ailleurs, c’est un des faits qui a motivé la colère de Nyoka Longo pour engager une plainte en justice contre Adricha. Ce dernier, signale-t-on, continue à croupir encore et toujours à la prison de Makala.
Retenez que Ben NYAMABO a été le président-fondateur de Choc Stars en 1983. Bien attendu avec le coup de pouce de Vévé Kiamuangana qu’il a réussi à diriger cet orchestre avec une pléiade de vedettes de renommée telles que Bozi Boziana, Debaba El Shabab (Rip), Djuna Djanana, Djo Mali, le général Defao, Roxy Tshimpaka, Bengali petit prince, Lassa Carlyto et plusieurs autres étoiles de la musique congolaise de l’époque.
La constellation de ces étoiles a fait un choc qui a fait jaillir les étincelles et on avait vu la fumée dans l’air.
Acteur majeur de la musique congolaise, il était auteur –compositeur de plusieurs chansons dont son célèbre titre « Riana », a fait la pluie et le beau temps au milieu des années 80.

L’habilleur de boss, propriétaire de la boutique Scarpa Uomo, Ben Nyamabo a pu faire la connaissance de beaucoup de musiciens qui le fréquentaient au fil des jours.

Jordache DIALA

 

Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout