Soucieux d’offrir une santé de qualité, une éducation de qualité, des espaces sains et propres aux populations de la République Démocratique du Congo dans son volet social d’activités, Vodacom Congo s’est engagé à repeindre tous les bâtiments des cliniques universitaires de Kinshasa en marge du 10ème anniversaire de Nelson Mandela day, célébré jeudi 18 juillet, à la Faculté de médecine de l’Université de Kinshasa.

L’activité a été marquée par la présence des Ambassadeurs de l’Afrique du Sud, de la Namibie et de la Zambie accrédités en RDC ainsi que d’’un représentant spécial du Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Se confiant à la presse, Mme Malou Madanga, spécialiste environnementale et du développement durable de la Fondation Vodacom, a indiqué que Vodacom Congo a toujours placé les besoins de la population au centre de ses priorités: «nous sommes ici aujourd’hui dans le cadre de la journée Nelson Mandela day. Comme vous le savez, Vodacom a toujours accompagné l’Ambassade de l’Afrique du Sud à la commémoration de cette journée dans le cadre d’un partenariat. Pour cette année, la Fondation s’est penchée sur l’éducation et vous n’êtes pas sans ignorer que Vodacom œuvre pour une éducation de qualité à travers ce que nous faisons ça et là dans le pays. Mais, dans le cas d’espèce ici, Vodacom s’est penché sur le côté santé à travers le travail d’assainissement qu’il veut faire, en accompagnement avec l’Ambassade de l’Afrique du Sud aux cliniques universitaires. Et pour ce faire, nous nous sommes engagés à refaire la peinture de cet établissement».

A la question de savoir combien de temps ces travaux vont-ils durer, Malou Madanga a souligné que c’est une réalisation à court terme, et qui ne va pas trop traîner : «pour le moment, je ne saurai pas vous dire exactement combien de temps ces travaux vont durer, simplement parce que le fournisseur des intrants n’est pas ici sur place. Nous allons repasser très prochainement voir l’équipe dirigeante de l’hôpital pour discuter et c’est alors qu’on saura combien de temps devraient prendre les travaux», a-t-elle répondu.

Par ailleurs, Mme Malou a précisé que ces travaux ne se font pas sur base d’un partenariat avec l’Unikin, encore moins avec l’hôpital, mais plutôt avec l’Ambassade de l’Afrique du Sud, son partenaire de tout le temps : « savons tous ce qu’a été Mandela dans le continent africain, et aussi chez nous en RDC, de manière particulière. C’est quelqu’un qui a défendu la cause commune, et qui a laissé tout une idéologie. C’est dans ce cadre-là que Vodacom accompagne cet élan, cette volonté de travailler pour le bonheur de l’Afrique, et aussi pour celui de la RDC. C’est ce partenariat qui nous a amené au Campus, et du Campus aux cliniques universitaires.
En marge de cette commémoration, une séance scientifique a été organisée à la faculté, suivi d’une projection sur quelques péripéties sur la vie de cette icône de l’Afrique.

Guy Elongo

 

Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout