Dernières publications

Les valeurs, rien que les valeurs : promouvoir un Etat de méritocratie où la génération spontanée dite de ‘’fils à papa’’ n’a pas de place. C’est ce combat rude mené depuis 29 ans par Jean-Marie Ntantu Mey et ses collaborateurs.

Ce, autour principalement du Bureau d’Actions et d’Eveil Culturels, BAC en sigle, ainsi que de l’Organisation des Forces Indépendantes et Inter-socio professionnelles de la Société Civile, OFIS. Effectivement, le jubilé d’argent. C’est, en effet, dans ce cadre que, consciente de la singularité du travail abattu, depuis 1989 jusqu’à ce jour, par cette figure emblématique des secteurs de l’éducation et de la culture au Congo-Kinshasa, l’Eglise du Christ au Congo, au travers la 27ème Communauté Mennonite au Congo décernera, ce dimanche 4 novembre 2018, un diplôme de mérite d’acteur de la Société Civile à Jean-Marie Ntantu-Mey qui, du reste, est Notable et doyen depuis la Conférence Nationale Souveraine jusqu’à ce jour.

Le rendez-vous est prix pour le 4 novembre 2018 à 9h30’ à la paroisse centrale de Ngaba, Avenue Mopulu n°19. L’appel est lancé à chacun de tous ceux qui, de près ou de loin, ont d’ores et déjà découvert ce Notable de la Société Civile congolaise. Mais aussi à tous ceux qui promeuvent l’éducation de qualité ainsi que la culture et le bien-être de chaque digne fils et fille de ce grand pays. En effet, les 25 ans des jubilés d’argent du BAC et de l’OFIS chers à Jean-Marie Ntantu Mey ne passeront pas inaperçus. C’est, sans doute, la thèse que l’Eglise Chrétienne au Congo, ECC, au travers la 27ème Communauté Mennonite au Congo soutient en réponse au travail titanesque abattu par cet ancien Ministre de Mzee Laurent-Désiré Kabila jadis nommé sans avoir été homme politique, ni de la famille tribale de Feu Mzee, apprend-on des sources proches de cette notoriété congolaise en termes d’acteur patenté de la société civile. Cette grande Communauté de l’Eglise Chrétienne au Congo va donc décerner, le dimanche 4 novembre prochain, un diplôme de mérite d’acteur de la Société Civile à Jean-Marie Ntantu Mey, Notable et doyen depuis la Conférence Nationale Souveraine jusqu’à ce jour, de surcroit Organisateur de 15 ASBL très utiles selon les contextes.

Quid du BAC et de l’OFIS ?

Il sied d’indiquer que l’Organisation des Forces Indépendantes et Inter-socio professionnelles de la Société Civile, OFIS, est un regroupement de personnalités et d’organisations de la Société Civile créé le 18 octobre 1993 pour encadrer et soutenir les candidats indépendants aux élections. « L’OFIS œuvre pour l’emploi et la promotion des citoyennes et citoyens sur base de la méritocratie et non du militantisme seulement», soutiennent ses tenants, tout en insistant sur le fait que tout le monde n’est pas obligé d’être dans un parti politique pour trouver du travail ou être promu. Le Bureau d’Actions et d’Eveil Culturels, BAC en sigle, est, quant à lui, une ASBL et une ONGD d’éducation civique et culturelle. Elle œuvre, en clair, pour la promotion culturelle et l’éveil des esprits et des consciences. A son actif, précise le bureau de communication du BAC, il charrie plus de 50 conférences-débats organisées, plus de 25 festivals scolaires de la culture et des arts, plusieurs participations aux forums nationaux et vulgarisations de différents Accords (de la CNS, de Lusaka, de Sun-City, de Maputo, …). Il y a de quoi être nombreux à cette cérémonie du dimanche prochain à Ngaba pour encourager cet homme de culture et vertus républicaines.

Jacques Kitengie

 

Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout