*Rien ne se gagne, rien ne se perd, tout se transforme. Soucieux de contribuer de manière significative à la mise en œuvre de l’accord de Paris et l’agenda du développement durable (ODD), la BRACONGO s’engage dans un programme RSE (Responsabilité sociétale de l’entreprise) ambitieux d’économie inclusive du climat, visant la neutralité carbone, l’approvisionnement responsable et l’inclusion-solidarité économique des populations vulnérables.

Hormis la bière et les autres boissons gazeuses, la Bracongo s’engage véritablement à recycler les déchets pour un environnement sain. Les plastiques, les forêts et l’énergie verte constituent les priorités de cette entreprise. Le projet BRACONGO DURABLE, lancé en septembre 2018 avec l'appui de «Je Change», a porté sur un Bilan GES assorti d'un plan stratégique de réduction des émissions et un programme intégré et solidaire de verdissement. L'objectif est d'améliorer l'attractivité et la performance de l'entreprise en adressant les préoccupations majeures des consommateurs notamment, la pauvreté et le climat, dans un délai allant de 2019 à 2030.
Déjà, la Bracongo s’engage pour une ‘’qualité au meilleur prix, la sécurité et des bonnes conditions de travail, la formation et montée en compétence, conformité légale, solidarité et inclusion, Protection de l'environnement‘’, souligne M. Junior Tchiteya, le Chargé de Mission Développement Durable.

Pour ce qui est des stratégies de réduction, il y a la coupe immédiate des émissions évitables par des mesures internes d'éco-responsabilité. Ensuite, l'amélioration continue par l'investissement dans des projets inclusifs de verdissement et, enfin, la compensation des émissions non évitables par des projets de réduction des émissions tierces.
Pour mettre au cœur de son activité les attentes du consommateur, de plus en plus tournées vers le bien-être collectif, la protection de la planète et la solidarité économique, en plus de la qualité des produits et du service, la Bracongo s’engage dans la mise en place d’une politique RSE ambitieuse, concourant et à l’atteinte des objectifs de développement durable.

Les projets durables
Dans la démarche de durabilité, la Bracongo entend se doter d’une stratégie RSE créative ciblant la neutralité carbone et la normalisation ISO 26.000.
En ce qui concerne l’atténuation, il est question ici d’intégrer le bilan carbone et fixer des objectifs de réduction/compensation jusqu’à 100% en 2030.
Le bilan carbone sera intégrer comme principal outil d’orientation stratégique à court, moyen et long terme de la BRACONGO, au même titre que le bilan financier et l’analyse commerciale. ‘’Notre ambition est de réaliser 20% d’investissements stratégiques pour atteindre 80% de réduction de nos émissions en 2030, tout en élargissant notre marché grâce à l’amélioration de la profitabilité de nos revendeurs par le verdissement de leurs activités‘’, précise Junior Tchiteya aux prises avec La Prospérité.

La volonté politique interne, la créativité, la prise de conscience collective et les partenariats stratégiques, permettront de réaliser des projets ambitieux et courageux de réduction drastique de l’impact carbone en particulier et environnemental en général, tout en améliorant la prise en compte de l’entreprise du bien-être de ses employés, ses consommateurs et la communauté dans son ensemble.

Possibilité d’agir
Dans le domaine de la Communication, la Bracongo est prête à communiquer sur son engagement et prêcher par l’exemple à l’ensemble du secteur privé en RDC. Au fait, tout au long de l’histoire de la RDC, l’industrie brassicole a considérablement influencé le comportement social, culturel et même sociologique. A titre d’exemple, la révolution musicale Wenge, qui a donné naissance il y a 20 ans, à toute une génération de compétitivité pour l’amélioration de sa condition sociale. ‘’La BRACONGO, N°1 du marché brassicole en RDC, espère jouer à nouveau un rôle majeur dans la mobilisation, le climat et les ODD, du secteur privé en général, des centaines des fournisseurs et revendeurs et des millions de consommateurs. En faisant large écho de notre propre engagement avec ses avantages et contraintes, en exploitant notre proximité avec la communauté et nos multiples canaux de communication directs et indirects, nous espérons démontrer que c’est possible d’agir‘’, souligne le Chargé de Mission.

En Eco-responsabilité, il s’agit d’instaurer une culture d’entreprise d’éco-responsabilité pour un verdissement par tous pour tous. Le développement durable, en particulier l’action climat, sont essentiellement basés sur une prise de conscience et une action individuelle pour un résultat global. Selon le Bilan Carbone, 500 à 2000 teq CO2 (près d’une semaine des émissions) peuvent être réduits par un changement de comportement et quelques remplacements mineurs. L’efficacité énergétique, la gestion de déchets, la conduite responsable et diverses actions individuelles devraient faire partie du comportement quotidien de tous les agents de BRACONGO.
Toute action comportementale qui ne participe pas directement aux corvées contractuelles rencontre une résistance naturelle, souvent perçue comme un encombrement inutile par les employés. D’où la nécessité d’instaurer une politique avantageuse d’adhésion individuelle progressive, qui installe au final un mode fonctionnel collectif éco-responsable. Pour ce faire, ‘’nos différents projets d’atténuation/compensation, devront contribuer à l’amélioration directe des conditions sociales de nos employés‘’, renseigne M. Tchiteya.

Lutte contre le changement climatique
Le Projet climat, lui, vise à développer des projets climat créatifs, générateurs de nouveaux emplois verts et des revenus pour les communautés. L’économie inclusive du climat consiste à mettre les marchés au service de la lutte contre le changement climatique et ses impacts, tout en incluant et en faisant profiter au maximum de personnes, la création des richesses décarbonées.
Il est aussi question pour l’entreprise d’entrainer ses partenaires et consommateurs dans l’action climat. Le bilan carbone sera intégré comme principal outil d’orientation stratégique à court, moyen et long terme de la BRACONGO, au même titre que le bilan financier et l’analyse commerciale.
Côté Leadership, la Bracongo est s’inscrit dans la démarche de devenir le leader du secteur privé en RDC de la croissance verte inclusive.
La réflexion stratégique de verdissement des activités de BRACONGO portera donc essentiellement sur des projets de verdissement propre entrainant le verdissement tiers. Ces projets de réduction de notre impact écologique et de RSE auront un double bénéfice atténuation et compensation des émissions totales de BRACONGO, pour réaliser la neutralité carbone.


La BRACONGO en chiffres
La BRACONGO couvre la RDC avec une présence diversifiée dans les provinces : Kinshasa, Kongo Central, l’Ancien Bandundu et Province orientale, le Grand Kasaï, le Grand Katanga. Son leadership technologique s'inscrit dans la logique des standards internationaux.
Société Anonyme exploitant en République Démocratique du Congo les activités de production, commercialisation, distribution des boissons alimentaires (bières, boissons gazeuses, eaux, etc.) et négoce de vins & jus de fruit, elle représente 180 millions USD en chiffre d’affaire annuel, 65 Millions USD de contribuable (inclus cordon douanier), 1650 emplois directs, 1 650 Millions en HL de boissons consommées par an, 200 fournisseurs et 12 000 revendeurs, plus de 40 activités socioculturelles accompagnées, 6 Millions de volume d’importation par mois.

Boris Luviya

Les plus lus